Basketball: Présentation: le BBC Nyon peut-il aller plus haut?

Publié

BasketballPrésentation: le BBC Nyon peut-il aller plus haut?

Avant le début de la nouvelle saison de SB League, on continue notre tour d’horizon des sept clubs romands avec le BBC Nyon.

par
Jérémy Santallo
Jérémy Jaunin tournait à 10 points et 5 passes décisives en moyenne lors du dernier exercice. Et cette saison?

Jérémy Jaunin tournait à 10 points et 5 passes décisives en moyenne lors du dernier exercice. Et cette saison?

Marusca Rezzonico/Freshfocus

Parti en trombe en début de saison dernière, le BBC Nyon était ensuite rentré dans le rang, une fois l’effet de surprise passée vis-à-vis des autres équipes de SB League. Sixième de la saison régulière – l’objectif que s’était fixé l’ex-président Xavier Paredes aujourd’hui remplacé par Jérôme Darbre –, la formation de Stefan Ivanovic n’était pas passée si loin d’une demi-finale au printemps, seulement vaincue 3-1 dans une série à suspense par Union Neuchâtel. De quoi revoir les objectifs de la saison à venir légèrement à la hausse? «Pour moi, il est insensé de faire un quelconque pronostic. On va faire au mieux», expédie Stefan Ivanovic. 

Le joueur à suivre:

Sa longévité impressionne. À 42 ans, Maleye N’Doye n’est plus tout jeune pour un basketteur pro mais reste un rouage capital de l’effectif nyonnais. Avec 27 minutes en moyenne par match la saison passée, jamais le vétéran sénégalais n’avait aussi peu été utilisé depuis son arrivée au Rocher (2018). Moins dépendant de lui en attaque depuis que Stefan Ivanovic a pris place sur le banc, Nyon ne pourra toutefois pas faire une grande saison sans un N’Doye au top de sa forme. Lors du dernier exercice, le longiligne poste 4 avait mis de longs mois à vraiment se mettre en route. Sera-t-il en forme plus tôt cette saison? «Le but n’est pas de le faire jouer plus mais mieux», note Stefan Ivanovic.

Le contingent suisse:

C’était couru d’avance que ça allait être compliqué de le garder pour les dirigeants. Révélation de la saison passée aujourd’hui devenu international suisse, Laurent Zoccoletti a cédé aux sirènes de Massagno. Moins essentiel, Hamish Warden a mis les voiles vers Lugano. Parmi les restants, c’est du grand classique: Jérémy Jaunin, Jeff Dufour, Joel Wolfisberg et William Van Rooij. Avec son profil atypique, Régis Bono se voit offrir l’occasion de se concentrer uniquement sur le basket. Jannik Rothrock arrive de Morges, tout comme Titouan Vannay. International chez les jeunes, Axel Ugurtas (18 ans) essaiera de gagner des minutes dans la rotation.

Les étrangers:

Malheureux sur le choix de leurs étrangers la saison passée, les dirigeants ont enrôlé Colin Dougherty, un arrière a priori moins flashy que Georges Beamon, Romario Roque ou encore Isiah Umipig. Pour épauler N’Doye et Van Rooij dans la raquette, le club a misé sur deux Américains, Devante Brooks et Ian Kinard, pas très grands par la taille mais au profil énergique et explosif. Le premier va vivre sa première expérience hors des États-Unis. Le second, qui a déjà œuvré au Portugal et en Slovaquie, pourrait s’acclimater plus vite. «Les trois sont de vrais bosseurs et c’était vraiment important pour moi», conclut Stefan Ivanovic, qui va pour la première fois compter sur quatre éléments importés dans son effectif.

Notre pronostic:

Le BBC Nyon terminera 5e de la saison régulière.

Les présentations précédentes:

- Vevey Riviera, néo-promu aux dents longues

- Le BC Boncourt a fait table rase du passé

- Le BBC Monthey n’est pas plus ambitieux

Ton opinion