Afrique: Présidentielle en RDC: résultats d'ici «24 à 48h»
Publié

AfriquePrésidentielle en RDC: résultats d'ici «24 à 48h»

La Commission électorale congolaise a affirmé mardi soir que les résultats de la présidentielle seraient annoncés d'ici «24 à 48 heures».

1 / 76
Après un malaise qui a duré 12 minutes, Felix Tshisekedi  a prêté serment comme nouveau président de la République démocratique du Congo. (Jeudi  24 janvier 2019)

Après un malaise qui a duré 12 minutes, Felix Tshisekedi a prêté serment comme nouveau président de la République démocratique du Congo. (Jeudi 24 janvier 2019)

Keystone
Une accolade entre Felix Tshisekedi (à droite) et le président sortant Joseph Kabila   (Jeudi  24 janvier 2019

Une accolade entre Felix Tshisekedi (à droite) et le président sortant Joseph Kabila (Jeudi 24 janvier 2019

AFP
La Cour constitutionnelle a officiellement proclamé l'opposant Félix Tshisekedi président de la République démocratique du Congo (RDC). (Dimanche 20 janvier 2019)

La Cour constitutionnelle a officiellement proclamé l'opposant Félix Tshisekedi président de la République démocratique du Congo (RDC). (Dimanche 20 janvier 2019)

AFP

Les résultats provisoires de l'élection présidentielle en République démocratique du Congo (RDC) pourraient être annoncés d'ici «24 à 48 heures», a indiqué mardi soir la commission électorale. Elle a entamé ses délibérations.

«C'est un travail colossal qui ne peut pas se terminer en quelques heures», a déclaré le président de la commission électorale nationale indépendante (CÉNI). «La CÉNI compte consacrer entre 24 et 48 heures à ce travail. C'est à l'issue de ce délai que la CÉNI va programmer la proclamation des résultats provisoires de la présidentielle», a-t-il ajouté.

La circulation sur le boulevard du 30-Juin devant le siège de la commission a été bloquée par des policiers armés mardi soir après l'annonce du début des délibérations, a constaté un photographe de l'AFP.

Résultats reportés

Dans l'après-midi, des habitants de la capitale ont pris d'assaut plus tôt que d'habitude les transports collectifs sur la foi de la rumeur d'une proclamation imminente des résultats provisoires.

La CÉNI avait renvoyé dimanche sine die l'annonce des résultats provisoires de l'élection présidentielle du 30 décembre qui doit désigner le successeur du président Joseph Kabila. Trois principaux candidats sont en lice, le dauphin et candidat du pouvoir, l'ex-ministre de l'intérieur sous sanctions de l'Union européenne Emmanuel Ramazani Shadary, et les deux opposants Martin Fayulu et Félix Tshisekedi.

Des élections législatives et provinciales ont également eu lieu le 30 décembre.

(ats)

Votre opinion