Etude : Primes automobiles: tous les Suisses ne sont pas égaux

Publié

Etude Primes automobiles: tous les Suisses ne sont pas égaux

Selon les chiffres de Comparis, le montant que les conducteurs helvétiques doivent débourser pour assurer leur véhicule diffère grandement en fonction de leur lieu d’habitation.

Les primes automobiles varient grandement selon qu’on habite à Zurich ou au Tessin. 

Les primes automobiles varient grandement selon qu’on habite à Zurich ou au Tessin.

KEYSTONE

Les primes d’assurance automobile ont un coût très différent selon le lieu d’habitation du preneur d’assurance, relève le comparateur en ligne Comparis jeudi.

«Dommages différents»

En moyenne, les primes automobiles pour les habitants de Bellinzone pour une assurance tout risque sont 20% plus chères que pour ceux habitant à Berne, selon les données de l’étude comparative.

Les conducteurs habitant à Genève et à Zurich payent en moyenne leur assurance automobile 14,4% et 13% plus chère que les Bernois. L’écart est légèrement moins important pour les habitants de Lausanne (11,4%) et Bâle (7,1%).

«La différence de prix s’explique entre autre par des risques de dommages différents selon les régions», a indiqué Andrea Auer, spécialiste de la mobilité pour Comparis. En outre, le Tessin est une région assez petite et les produits d’assurance doivent être commercialisés en italien, ce qui peut engendrer une «hausse des coûts de commercialisation», ajoute-t-elle.

Au sein d’une même ville

Des différences peuvent être également constatées au sein de la même ville. Ainsi les automobilistes du quartier zurichois Kreis 4 paient en moyenne 5,8% plus cher leurs primes que ceux habitant le quartier moins huppé de Leimbach. Des écarts autour de 4% peuvent être observés à Lausanne, Bâle-Ville ou encore Bellinzone.

(ATS/NXP)

Ton opinion