30.10.2020 à 16:16

SkateboardPrimes sexistes retirées après une polémique en ligne

La fédération nationale comptait payer deux fois plus les hommes que les femmes aux championnats suisses. Ils ont dû revoir leur copie suite à de nombreux commentaires en ligne.

von
Ugo Curty
Les championnats suisses (prévus ce week-end à Winterthour) ont finalement été annulés à cause du coronavirus.

Les championnats suisses (prévus ce week-end à Winterthour) ont finalement été annulés à cause du coronavirus.

KEYSTONE/Archive

Le «Skills Park» de Winterthour aurait dû accueillir ce week-end les championnats suisses de skateboard. En plus des titres nationaux, «d’importants points de qualification pour les Jeux olympiques de Tokyo 2021» selon les organisateurs. La manifestation a finalement été annulée à cause de la situation sanitaire par la «Swiss Skateboard Association».

Sans avoir eu lieu, la compétition a fait un bruit inattendu mi-octobre. La raison? Les primes prévues pour les médaillés par la fédération nationale, membre de Swiss Olympic. Au total, le «prize money» s’élevait à 6700 francs, réparti en deux catégories (bowl et street) pour les hommes et les femmes. Le problème c’est que la somme réservée aux skateuses était plus de deux fois inférieure à celle de leurs collègues (2200 contre 4500 francs).

Changements forcés

Les réseaux sociaux ont fait écho de la grogne de nombreux acteurs du monde freestyle, des anonymes comme des stars. La skieuse freeride Elisabeth Gerritzen avait notamment relayé une capture d’écran avec la question: «Est-ce que c’est comme ça que vous défendez les valeurs olympiques?»

Le mouvement a pris de l’ampleur et les organisateurs ont été contraints de faire machine arrière. Une nouvelle répartition des primes a été publiée. «Nous avons reçu de nombreux messages [à ce sujet], a expliqué Swiss-Skateboard sur son compte officiel. Merci pour ces informations précieuses, que nous prenons très au sérieux. Nous avons ajusté la distribution des prix en conséquence. Les hommes et les femmes recevront les mêmes sommes aux championnats suisses dans toutes les catégories.» La fédération nationale a notamment fait part de ses «regrets» et présenté ses excuses.

L’affaire est remontée jusqu’à Swiss Olympic

Sollicités à plusieurs reprises pour de plus amples informations, les dirigeants du skateboard suisse n’ont pas souhaité nous répondre. Swiss Olympic a joué un rôle de conseiller dans ce dossier, proposant notamment à la SSA de revoir sa copie. Le Comité olympique helvétique a répondu à plusieurs internautes par message, se félicitant de ce changement plus paritaire.

Au final, la mobilisation aura été vaine pour cette édition 2020, étant donné l’annulation des championnats suisses. Il y a pourtant fort à parier que la mauvaise publicité obtenue par Swiss-Skateboard dans cette affaire ait une influence sur la répartition des primes à l’avenir.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!
4 commentaires
L'espace commentaires a été desactivé

NL

30.10.2020 à 18:38

Je suis pour l’égalité des sexes ! Pourquoi ne pas faire une compétition mixte, sans catégories hommes/femmes ?

onvatroploin

30.10.2020 à 17:14

les femmes sont moins impressionnantes en skateboard, elles font des figures plus simples que les hommes, c'est tout à fait normal qu'il y ait une différence de somme versée !

2x

30.10.2020 à 16:54

Comme ça, elles pourront faire un tour de piste supplémentaire (Alors que les mecs, eux, n'auront eu droit qu'à un seul), où est le souci ?