Cyclisme: Primoz Roglic augmente son avance
Publié

CyclismePrimoz Roglic augmente son avance

Le Slovène, leader de Paris – Nice, a remporté une deuxième victoire et a augmenté son avance sur ses poursuivants.

Primoz Roglic s’est imposé au terme d’un sprint en montée.

Primoz Roglic s’est imposé au terme d’un sprint en montée.

AFP

Le Slovène Primoz Roglic (Jumbo) s’est montré le plus fort pour gagner la 6e étape de Paris-Nice, vendredi, à Biot (sud-est), dans un sprint jugé en montée. Déjà vêtu du maillot jaune de leader, Roglic a enlevé son deuxième succès depuis le départ, deux jours après sa victoire dans une arrivée en côte à Chiroubles près de Lyon.

Le numéro un mondial a battu cette fois le Français Christophe Laporte et l’Australien Michael Matthews au terme des 202,5 kilomètres. Au classement général, Roglic (31 ans) a porté à 41 secondes son avance sur le vainqueur sortant, l’Allemand Maximilian Schachmann, à deux jours de l’arrivée, déplacée cette année de Nice à Levens, à 25 km de Nice.

Échappée sans résultat

La principale échappée, lancée après une cinquantaine de kilomètres, a réuni six coureurs (Pérez, Hivert, El Fares, Elissonde, Lutsenko, Campenaerts) sur des routes alternant courtes montées et descentes. Mais le dernier rescapé, le Français Kenny Elissonde, a fini par être repris par l’Allemand Jonas Rutsch d’abord, par le peloton ensuite à moins de quatre kilomètres de l’arrivée.

À l’approche de la mi-course, l’Américain Brandon McNulty, qui occupait la troisième place du classement général au départ de Brignoles (Var), a abandonné sur chute.

Samedi, la 7e étape, longue de 119,5 kilomètres, a été raccourcie de 47 kilomètres dans sa partie initiale en raison du confinement de la frange littorale autour de Nice. Mais elle a gardé l’essentiel, la montée finale (16,3 km à 6,3%) vers la station de La Colmiane à 1500 mètres d’altitude, où le Colombien Nairo Quintana s’était montré le plus fort l’an dernier.

(AFP)

Votre opinion