Obsèques - Prince Philip: tout ce qu’il faut savoir sur ce dernier adieu
Publié

ObsèquesPrince Philip: tout ce qu’il faut savoir sur ce dernier adieu

L’enterrement du mari de la reine Elizabeth II aura lieu ce 17 avril à 15 h au Royaume-Uni. Le duc d’Édimbourg n’a rien laissé au hasard et a prévu chaque détail. Voici ce qui vous attend.

1 / 74
Le prince Philip.

Le prince Philip.

Getty
Le prince Philip de Grèce en juillet 1922, à l'âge de 13 mois.

Le prince Philip de Grèce en juillet 1922, à l'âge de 13 mois.

Getty Images
En 1929, le prince Philip de Grèce (2e depuis la gauche) avec ses camarades de classes à la MacJannet American school in St Cloud, en France.

En 1929, le prince Philip de Grèce (2e depuis la gauche) avec ses camarades de classes à la MacJannet American school in St Cloud, en France.

Getty Images

Aujourd’hui, 17 avril, toute une nation aura une pensée pour la famille royale. À 15 h (16 h en Suisse) aura lieu l’enterrement du Prince Philip. L’Opération Forth Bridge lancée et une semaine de deuil prononcée, Elizabeth II a activé différents leviers pour préparer les funérailles désirées par son époux décédé le 9 avril dernier, à 99 ans.

Fidèle à lui-même et aux valeurs qu’il a défendues durant sept décennies, le duc d’Édimbourg avait convenu d’une cérémonie à l’opposé de spectaculaire, privée, mais télévisée, à la chapelle St-George.

Comme le rapporte la BBC, le cercueil de l’ancien prince de Grèce et de Danemark sera enveloppé de son écusson, un drapeau personnalisé qui symbolise ses origines, ses titres, mais aussi la famille Mountbatten. En plus d’une couronne de fleurs, on y trouvera la casquette de la Marine de celui qui en fut nommé Lord High Admiral à l’occasion de ses 90 ans et son épée de la Royal Navy.

Dès 14 h 40, des porteurs de la Queen’s Company, membres du 1st Battalion Grenadier Guards, seront chargés de transporter le cercueil dans un Land Rover Defender spécialement conçu par Philip pour ses obsèques. La procession entamée, les membres de la famille royale, dont les princes Charles, William et Harry, suivront le cortège à pied, pendant qu’Elizabeth II se rendra à la chapelle séparément.

Une invitation discrète à sa famille allemande

Les cloches de la Curfew Tower, à l’ouest du château, retentiront ainsi qu’un coup de canon de la King’s Troop Royal Horse Artillery. À 15 h pile, une minute de silence sera respectée. Pandémie oblige, une trentaine de convives seulement sont attendus le jour J. Parmi les gens présents, on retrouvera aussi sa «famille de sang», c’est-à-dire son réseau de nièces, neveux et cousins allemands. Le mari de la souveraine a demandé à les inclure lors de ses funérailles. Ainsi, trois personnes ont fait le voyage et ont directement été placées en quarantaine dans le Berkshire, où se trouve le château de Windsor. Il s’agit des princes Bernard de Bade, Philippe de Hohenlohe-Langenbourg et Heinrich Donatus de Hesse. Autrement dit des petits petits-neveux et du cousin du prince Philip.

Une invitation envoyée en toute discrétion le week-end dernier par Elizabeth II et son entourage. Démarche qui n’a pas manqué de toucher Philippe de Hohenlohe-Langenbourg. «C’est vraiment un honneur incroyable et nous sommes tous extrêmement touchés et privilégiés d’être inclus au nom de la famille élargie», a-t-il confié dans un communiqué.

Pour terminer cette journée émouvante, la famille royale respectera la dernière volonté du prince Philip. Il ne reposera pas à la chapelle St-George, mais dans les jardins de Frogmore.

(FDA)

Votre opinion