Publié

FrancePrison avec sursis pour avoir giflé la prof de son fils

La justice française a condamné vendredi à un an de prison avec sursis une mère d'élève, qui avait giflé en septembre une enseignante de son fils.

Prison avec sursis pour une mère qui agresse la prof de son fils.

Prison avec sursis pour une mère qui agresse la prof de son fils.

Photo d'illustration, AFP

Une mère qui avait giflé l'enseignante de son enfant a été condamnée à un an de prison avec sursis.

"Ce sont des faits d'une extrême gravité" et "il faut sanctuariser l'école", a affirmé dans son réquisitoire le procureur du tribunal de Poitiers (centre), qui avait requis quatre mois de prison avec sursis.

Le tribunal, qui est allé au-delà des réquisitions du parquet, a "voulu faire un exemple", a estimé l'avocat de la mère, âgée de 32 ans, jugée pour violences exercées sur une personne chargée d'une mission de service public et sur deux policiers.

Un message

"Cela va au-delà de ce qu'a demandé le procureur, c'est une bonne chose et c'est probablement un message vis-à-vis de tous ceux qui tapent sur des profs", a pour sa part souligné l'enseignante, Violaine Bourgois, qui n'a toujours pas repris le travail.

Selon la direction du collège, la mère de deux enfants de 9 et 13 ans avait pénétré dans l'établissement, puis dans la classe, un mercredi matin, pour demander des explications sur une annotation dans le carnet de correspondance du fils. Là, selon l'enseignante, la mère lui avait arraché les lunettes, asséné une gifle et un coup de pied.

Lors de sa garde à vue, elle avait donné à un policier une gifle et à un autre un coup de pied.

Depuis le début de la rentrée scolaire en septembre, une dizaine d'enseignants ou surveillants ont été agressés, et parfois blessés, dans des établissements scolaires français. Face à ces violences, le ministre de l'Education Vincent Peillon a annoncé à la mi-septembre la création d'une délégation visant à lutter contre les violences scolaires.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!