Publié

SingapourPrison et coups de bâton pour des Britanniques

Trois jeunes Britanniques d'origine vietnamienne ont été condamnés à Singapour pour avoir agressé sexuellement une Malaisienne.

Khong Tam Thanh, un des trois agresseurs qui a été condamné à de la prison et des coups de bâton.

Khong Tam Thanh, un des trois agresseurs qui a été condamné à de la prison et des coups de bâton.

AFP

Trois jeunes hommes d'origine britannique ont été condamnés mardi à Singapour à des peines allant jusqu'à six ans et demi de prison et huit coups de bâton pour l'agression sexuelle d'une Malaisienne rencontrée alors qu'ils étaient dans l'archipel d'Asie du Sud-Est pour une fête.

Khong Tam Thanh, Le Michael et Vu Thai Son, citoyens britanniques d'origine vietnamienne, étaient inculpés initialement de viol, mais les faits ont été requalifiés en agression sexuelle. Les trois hommes ont plaidé coupable lundi.

La présidente de la Haute Cour de justice, Hoo Sheau Peng, a dénoncé le comportement «répréhensible» du trio qui s'en est pris à une femme «vulnérable», en état d'ébriété et inconsciente au moment des faits qui remontent à septembre 2016.

Ivre et inconsciente

Les trois hommes s'étaient alors rendus à Singapour pour une fête de baccalauréat. Après avoir assisté à un festival de musique électronique, ils avaient rencontré cette femme de 23 ans. Elle était rentrée à son hôtel avec l'un d'eux.

Ensuite, Khong, 22 ans, Le et Vu, tous deux âgés de 24 ans, ont pénétré dans la chambre de la jeune femme qui était ivre et inconsciente. Les trois ont eu des relations sexuelles avec la victime qui s'est réveillée au moment où elle était agressée par l'un d'eux, selon l'acte d'accusation.

Ils ont été condamnés à des peines allant de cinq ans et demi à six ans et demi de prison, ainsi qu'à une peine de cinq à huit coups de bâton de rotin chacun. Cette dernière sanction remonte à l'ère coloniale britannique qui s'est achevée à la fin des années 1950.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!