05.08.2020 à 10:31

Canton de Saint-Gall Procédure contre un ex-parlementaire UDC classée

Accusé de harcèlement sexuel, un ex-élu saint-gallois du parti agrarien a reconnu ses torts et trouvé un arrangement avec les victimes. La justice a clos le dossier.

Plusieurs plaintes avaient été déposées fin 2019.

Plusieurs plaintes avaient été déposées fin 2019.

KEYSTONE

Un ex-parlementaire UDC et ex-fonctionnaire de police saint-gallois, accusé de harcèlement sexuel par plusieurs collègues, a trouvé un arrangement avec elles. La procédure pénale à son encontre a dès lors été classée, a indiqué mercredi le ministère public de Saint-Gall.

Plusieurs plaintes pénales pour harcèlement sexuel répété et autres délits avaient été déposées fin avril 2019 contre l'homme, âgé de 40 ans. Suite à cette affaire, ce dernier a démissionné début mai 2020 de toutes ses fonctions publiques et de son poste au sein de la police cantonale, où le délit aurait eu lieu. L'ex-parlementaire a reconnu ses torts et s'est excusé auprès de ses victimes, qui ont retiré leur plainte.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!