Procès Amber Heard vs Johnny Depp: un juré explique le verdict
Publié

«Ça n’avait pas l’air naturel»Procès Amber Heard vs Johnny Depp: un juré explique le verdict

L’actrice a été plus lourdement sanctionnée que son ex. Un des sept membres du jury a révélé pourquoi à ABC.

«Pour arriver au niveau de ce qu’elle affirmait, il n’y avait pas assez ou pas du tout de preuves pour soutenir ce qu’elle avançait», a affirmé anonymement – on sait qu’il s’agit d’un homme – le juré

«Pour arriver au niveau de ce qu’elle affirmait, il n’y avait pas assez ou pas du tout de preuves pour soutenir ce qu’elle avançait», a affirmé anonymement – on sait qu’il s’agit d’un homme – le juré

Getty Images

Le verdict du procès-fleuve des ex-époux Depp-Heard a pu surprendre. Ils ont tous les deux été reconnus coupables de diffamation et condamnés, mais dans des proportions bien différentes. Amber Heard devra payer 10,35 millions de dollars de dommages compensatoires et punitifs à Johnny Depp, qui, lui, devra débourser 2 millions de dollars de dommages compensatoires à son accusatrice. Une grande différence des peines qui a fait dire à Amber Heard que le procès avait été influencé par les réseaux sociaux.

L’un des sept membres du jury a accepté de parler, sous couvert d’anonymat – on sait qu’il s’agit d’un homme – à un journaliste d’ABC. Et la raison n’a rien à voir avec Twitter ou TikTok: Amber Heard ne les a tout simplement pas convaincus et ses dépositions lui ont semblé mettre en avant des contradictions entre ses actes et les faits évoqués.

«Vous ne devenez pas violent avec ces drogues»

«Ils avaient des disputes de couple. Ils se criaient dessus mutuellement. Je ne pense pas que ça donne raison à l’un ou à l’autre. C’est ce qu’il se passe quand on se dispute. Mais pour arriver au niveau de ce qu’elle affirmait, il n’y avait pas assez ou pas du tout de preuves pour soutenir ce qu’elle avançait. Si vous êtes une femme battue, pourquoi acheter à l’autre, «l’agresseur», un couteau? Si vous voulez vraiment que Johnny Depp décroche des drogues, pourquoi en prenez-vous en sa présence? » se demande-t-il.

Les «preuves» matérielles présentées par l’actrice soulignent, elles aussi, la fragilité du témoignage. Ainsi, Amber Heard décrit Johnny Depp comme un grand consommateur de drogues et d’alcool et utilise une photo de l’acteur écroulé comme preuve. «Mais, dit le juré, si vous mélangez de l’alcool avec de la marijuana, c’est comme ça que vous allez finir – vous perdez connaissance. On a discuté longuement de toutes les drogues qu’elle affirmait qu’il prenait, et la plupart sont des drogues qui vous éteignent. Vous ne devenez pas violent avec ces drogues. Vous devenez un zombie, comme on le voit sur les photos. »

«Larmes de crocodiles»

Pas plus convaincantes ne sont les photos d’Amber Heard couverte de bleus. «Elle ne sort jamais sans maquillage, mais pour déposer une demande d’injonction d’éloignement au tribunal, elle ne se maquille pas et son attaché de presse est avec elle. Ces choses s’ajoutent et commencent à devenir difficiles à croire», indique le membre du jury, qui n’a pas davantage apprécié l’attitude d’Amber Heard au tribunal et met en doute sa sincérité. «C’était comme si elle pouvait passer d’une émotion à une autre en un claquement de doigts. Elle répondait à une question, se mettait à pleurer, et deux secondes plus tard, elle était glaciale. Ça n’avait pas l’air naturel», a-t-il souligné, expliquant que les jurés avaient surnommé cela les «larmes de crocodiles».

Les sept jurés (cinq hommes, deux femmes) n’ont pas non plus apprécié qu’Amber Heard conserve l’argent du divorce alors qu’elle avait annoncé avoir reversé ces 7 millions de dollars à des associations caritatives. 

(Cover Media / Lematin.ch)

Votre opinion