Genève – Procès Maudet: «consternation», la justice se trompe de témoin…
Publié

GenèveProcès Maudet: «consternation», la justice se trompe de témoin…

Une femme qui n’avait rien à faire là a été convoquée mardi par la justice genevoise.

L’ancien conseiller d’État est actuellement jugé en appel à Genève.

L’ancien conseiller d’État est actuellement jugé en appel à Genève.

Facebook/Pierre Maudet

Une scène surréaliste a eu lieu lors du procès en appel de l’ancien conseiller d’État genevois Pierre Maudet, mardi après-midi. Elle a été racontée par des journalistes présents à l’audience, dont le rédacteur en chef adjoint de Léman Bleu Jérémy Seydoux sur son compte Twitter: «La témoin qui fait son entrée au palais de justice, au nom portugais courant à Genève, n’est pas celle attendue. Une dame du même nom, qui ignore ce qu’elle fait là, fait face à la cour. La présidente: «Bon, nous allons vous libérer»…

Oui, la justice a convoqué une homonyme, une femme qui n’a absolument rien à voir avec l’affaire et les accusations à l’encontre de l’ancien conseiller d’État – principalement l’acceptation dun avantage pour le luxueux voyage à Abu Dhabi. «Elle n’avait aucune idée de ce qu’elle faisait dans cette enceinte», ajoutera Jérémy Seydoux.

Le journaliste de Léman Bleu a taxé l’incident de nouvelle Genferei. Tout comme son confrère Philippe Reichen, le correspondant romand du «Tages-Anzeiger», qui précise qu’il y a eu des rires dans la salle et termine son tweet par un cinglant: «Consternation».

Sur le fond, le procureur a réclamé une peine alourdie à l’encontre de Pierre Maudet, relate «Le Temps». Soit 14 mois de prison avec sursis et des créances compensatrices de 84 000 francs. Ce mercredi, la parole sera à la défense.

(R.M.)

Votre opinion