Actualisé 23.02.2012 à 21:47

Etats-UnisProcter & Gamble veut supprimer 5700 postes

Le groupe américain d'hygiène et de cosmétiques vise à réduire ses coûts de 10 milliards de dollars et va réduire pour cela 10% de ses effectifs à fin 2016.

Robert A. McDonald, directeur général de Procter & Gamble, à la présentation annuelle.

Robert A. McDonald, directeur général de Procter & Gamble, à la présentation annuelle.

AP

Quelque 1600 emplois seront biffés déjà cette année et 4100 l'an prochain pour une économie totale de 800 millions de dollars, a indiqué le groupe. Le numéro un mondial des produits de grande consommation emploie quelque 57'000 personnes dans le secteur tertiaire sur un effectif total de 129'000 personnes.

Procter & Gamble a par ailleurs revu à la baisse sa prévision de résultat pour le trimestre en cours et pour l'exercice en raison de la vente en cours de ses biscuits salées Pringles au groupe Kellogg.

Il prévoit aussi d'utiliser des emballages moins chers et travailler à des innovations avec des sociétés extérieures au groupe.

Le groupe de Boca Raton prévoit désormais un bénéfice par action de deux cents, inférieur aux prévisions, pour le troisième trimestre en cours et anticipe désormais un bénéfice par action compris entre 89 et 95 cents.

Il anticipe 7 cents de moins pour le BPA de l'exercice en cours qui devrait être compris entre 3,93 et 4,03 dollars par action.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!