22.12.2015 à 18:28

Projet d'élévation du barrage du Grimsel coulé

Le Tribunal administratif bernois a décidé que la surélévation du barrage n'était pas compatible avec la protection des sites marécageux.

La surélévation des murs du barrage aurait permis de doubler la capacité du lac.

La surélévation des murs du barrage aurait permis de doubler la capacité du lac.

Le groupe énergétique de l'Oberland bernois KWO AG ne pourra pas surélever le niveau du barrage du lac du Grimsel. Le Tribunal administratif bernois a décidé mardi que cette construction n'est pas compatible avec la protection des sites marécageux.

Le Tribunal administratif cantonal a rendu un jugement favorable aux organisations de protection de la nature. Les marais sont des sites protégés par la Constitution fédérale depuis la votation sur l'initiative de Rothenthurm en 1987. Surélever le barrage revient à noyer le biotope du Grimsel, ont indiqué mardi le WWF, pro natura et cinq autres organisations écologistes.

Doubler la capacité

La surélévation des murs du barrage aurait permis de doubler la capacité du lac. Près de 300 millions de francs étaient prévus pour la construction.

En 2004, le Conseil fédéral avait autorisé la restriction du paysage marécageux protégé. Le Grand Conseil bernois avait ensuite autorisé la modification de la concession en 2012. Cette décision a été cassée par la justice bernoise mardi.

Les organisations de protection de la nature saluent ce jugement. Elles s'opposent au projet de KWO depuis plus de vingt ans. Si la destruction des marais du Grimsel avait été autorisée, cela aurait menacé la protection de ces zones humides dans tout le pays, ont-elles précisé dans le communiqué.

Recours possible

L'entreprise KWO n'a pas encore indiqué si elle allait faire recours contre le jugement. Le directeur de KWO Gianni Biasiutti a déclaré vouloir attendre les motifs écrits de la décision.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!