Hockey sur glace: Prolongation au HCC, victoire avec Bienne: Trettenes se souviendra de ce 15 mars
Publié

Hockey sur glaceProlongation au HCC, victoire avec Bienne: Trettenes se souviendra de ce 15 mars

Le pigiste norvégien a été appelé en renfort par Bienne pour la deuxième fois de la saison, lundi, face à Berne. Lors du succès 5-3 des Seelandais, l’attaquant a fêté son nouveau contrat à La Chaux-de-Fonds avec deux assists.

par
Grégory Beaud, Bienne
Affublé d’un maillot sans nom, Matthias Trettenes s’est tout de même mis en évidence.

Affublé d’un maillot sans nom, Matthias Trettenes s’est tout de même mis en évidence.

freshfocus

«Thanks a lot». Dans les couloirs de la Tissot Arena, Martin Steinegger a pris la peine de remercier Matthias Trettenes qui était descendu de La Chaux-de-Fonds pour ce derby bernois. Privés de Kostantin Komarek et de Perttu Lindgren, les Biennois auraient été en sous-effectif sans l’apport du Nordique pour ce match important dans la course au Top 6. Pourtant, l’attaquant se trouve au milieu d’un enchaînement pour le moins usant pour l’organisme. Dimanche, il disputait un match couperet face aux GCK Lions en pré-play-off de Swiss League. Victorieux de ce duel avec les Abeilles, il entamera les play-off avec les Neuchâtelois dès mercredi à Kloten, l’un des favoris au titre.

«Je suis conscient que cela peut paraître beaucoup, remarque-t-il. Mais vous savez, nous nous entraînons justement comme des fous durant tout l’été pour être en mesure de tenir le choc. Je suis très reconnaissant envers le HC Bienne de m’avoir accueilli. Mais je le suis encore davantage envers le HCC qui m’a permis de descendre pour ce match.»

Prêt à en découdre

Une chose est sûre, Matthias Trettenes a justifié la confiance de Martin Steinegger en disputant une rencontre pleine. C’est d’ailleurs lui qui s’est trouvé à l’origine de l’ouverture du score de Samuel Kreis. Plus important encore, c’est aussi grâce à son impulsion que Mike Künzle a pu inscrire le 4-2. Sur son côté gauche, le Norvégien a mis dans le vent son défenseur avant d’adresser un centre parfait pour le grand ailier zurichois qui n’eut plus qu’à pousser la rondelle au fond.

S’il n’avait pas eu un maillot sans nom, Trettenes aurait passé pour un habituel joueur de National League durant ces 60 minutes face aux Ours. «Ne nous emballons pas, souffle-t-il derrière son masque. Il ne s’agit là que de mon deuxième match à ce niveau. Je prends surtout cette occasion comme une opportunité de m’améliorer.»

Auteur d’une jolie saison aux Mélèzes avec 39 points en 33 matches, l’international de 27 ans aux cinq championnats du monde a même eu le droit à une prolongation de contrat avec le HCC. Cette entente, qui porte sur une année supplémentaire, a été annoncée lundi matin par son employeur. «Je pense que l’on peut sans autre parler de journée parfaite pour moi entre le contrat, la pige à Bienne et la victoire», apprécie-t-il. Ne se dit-il pas qu’il aurait le niveau pour évoluer un cran au-dessus? «Je ne me pose pas cette question. Je suis juste satisfait de voir que j’étais dans le coup face à une bonne équipe de Berne.»

Cette parenthèse refermée, Matthias Trettenes va dorénavant se remettre en direction des Montagnes neuchâteloises pour y préparer le déplacement de Kloten. Le HCC entamera les play-off face aux banlieusards zurichois ce mercredi (19h45) pour un quart de finale qui pourrait sembler déséquilibré sur le papier. Même avec un Matthias Trettenes ayant fait le plein de confiance à la Tissot Arena?

Votre opinion