Formule 1: Promenade dominicale pour Hamilton au Castellet

Publié

Formule 1Promenade dominicale pour Hamilton au Castellet

Le pilote anglais a fait la course en tête d'un bout à l'autre dans le Grand Prix de France. Sebastian Vettel a été accroché au départ.

La Mercedes de l'Anglais n'a jamais été inquiétée sur le circuit tricolore.

La Mercedes de l'Anglais n'a jamais été inquiétée sur le circuit tricolore.

Lewis Hamilton (Mercedes) a remporté le GP de France au Castellet, fêtant le 65e succès de sa carrière. Le pilote anglais a ainsi repris la tête du championnat du monde, avec 14 points d'avance sur Sebastian Vettel (Ferrari), 5e de la course.

Parti de la pole position, le quadruple champion du monde n'a guère été inquiété dans cette course. Le podium a été complété par Max Verstappen (Red Bull-TAG Heuer) et Kimi Raikkonen (Ferrari).

Charles Leclerc a apporté un nouveau point à l'écurie Alfa Romeo Sauber-Ferrari. Le rookie monégasque, impressionnant tout le week-end, a pris la 10e place. Son coéquipier Marcus Ericsson a fini 13e.

Hamilton a ainsi remporté un 23e Grand Prix différent dans sa carrière, devenant le seul recordman devant Michael Schumacher (22). Il a également amélioré une autre meilleure marque avec une victoire sur un 26e circuit différent. Le Castellet n'avait plus accueilli la F1 depuis 1990.

Toute chance de gagner envolée dès le premier virage

La course a connu un élément majeur dès le premier virage: Sebastian Vettel (Ferrari) a harponné Valtteri Bottas (Mercedes), ce qui a provoqué l'entrée en piste de la safety car. Les deux pilotes ont dû s'arrêter au terme du 1er tour et ont ainsi perdu toute chance de victoire.

Ils ont tous deux chaussé des pneus tendres pour tenter de faire ensuite toute la course sans nouvel arrêt au stand. Mais leur pari n'a pas été réussi et tous deux ont dû changer de gommes une seconde fois.

Pour le retour de la F1 en France après dix ans d'absence, les pilotes tricolores n'ont pas été à la fête. Pierre Gasly (Toro Rosso-Honda) et Esteban Ocon (Force India-Mercedes) ont été éliminés dès le 1er tour sur accrochage, alors que le Genevois Romain Grosjean (Haas-Ferrari) est resté hors des points. Le Franco-Suisse n'a toujours pas débloqué son compteur cette saison.

(ATS)

Ton opinion