26.11.2018 à 19:39

Proposition de variante pour le congé paternité

Suisse

En vue des délibérations politiques au Parlement, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) soutient un congé de deux semaines pour les pères.

Photo d'illustration

Photo d'illustration

DR

Les directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales se sont prononcés en faveur d'une variante modérée du congé paternité. Ils annoncent lundi qu'au lieu de quatre semaines, comme le veut une initiative populaire, deux semaines sont selon eux plus appropriées.

En vue des délibérations politiques au Parlement, la Conférence des directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales (CDAS) soutient un congé de deux semaines pour les pères. «Les pères doivent pouvoir percevoir ce congé en journées individuelles et durant les six premiers mois après la naissance de l'enfant», précise la CDAS dans un communiqué.

La CDAS considère le congé paternité comme un investissement rentable pour les familles et les enfants: «La phase après la naissance est décisive pour établir la relation entre le père, la mère et l'enfant, le congé renforce la phase d'encadrement des parents», explique le président de la CDAS, Martin Klöti.

Les directrices et directeurs cantonaux des affaires sociales soutiennent donc le projet que la commission de la sécurité sociale du Conseil des Etats a récemment mis en consultation jusqu'au 2 mars.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!