Publié

SuissePropriétaires mieux aidés pour isoler les bâtiments

Les subventions versées aux cantons dans le cadre des programmes de promotion énergétiques augmentent considérablement.

La manne la plus importante est consacrée à l'isolation thermique.

La manne la plus importante est consacrée à l'isolation thermique.

Archives, Keystone

Bonne nouvelle pour les propriétaires immobiliers qui souhaitent construire ou rénover un bâtiment, tout en améliorant son efficacité énergétique. La Confédération a augmenté les subsides versés aux cantons dans le cadre du Programme Bâtiments qui encourage le recours aux énergies renouvelables.

La manne la plus importante est consacrée à l'isolation thermique. Dans les cantons de Neuchâtel, Vaud ou Valais par exemple, la contribution à l'isolation des bâtiments double. Elle passe de 30 à environ 60-70 francs le mètre carré.

Cet appui est possible grâce à un nouveau mode de répartition de la taxe CO2 entre la Confédération et les cantons, en vigueur depuis mardi. L'Etat de Vaud mettra ainsi à disposition des propriétaires immobiliers désireux d'entreprendre des travaux de rénovation un montant de 32 millions de francs.

Plus grande responsabilité

Les cantons sont désormais responsables de l'attribution des subventions dans le domaine de l'énergie, indique l'Office fédéral de l'énergie (OFEN) dans un communiqué. Ils pourront ainsi affecter leurs subventions et leurs moyens financiers de manière plus spécifique à leur région, souligne-t-il, sans avancer de chiffres.

A Genève, l'Etat va mettre 25 millions de francs à disposition des propriétaires voulant améliorer l'efficacité énergétique de leurs bâtiments. Tout propriétaire d'un bâtiment construit avant l'an 2000 peut prétendre à une subvention.

A Neuchâtel, l'enveloppe s'élève à 7 millions de francs. Grâce à ce montant, «nous espérons que davantage de bâtiments seront rénovés cette année», déclare Yves Lehmann, chef du Service de l'énergie et de l'environnement du canton qui a également réagi mardi.

Economie locale

Le Valais aussi se réjouit. Les subventions versées au canton dans le cadre des programmes de promotion énergétiques s'élèvent à plus de 14 millions en 2017, contre plus de 8 millions en 2015.

Concrètement, pour une isolation thermique du toit d'une maison individuelle d'une surface de 125 mètres carrés - qui coûte 43'000 francs - le propriétaire immobilier recevra dorénavant 6650 francs.

Mais ces subsides ne profitent pas qu'aux propriétaires d'immeubles ou de maisons, rappelle Yves Lehmann. Les 7 millions vont générer des investissements de l'ordre de 46 millions, dont près de 90% environ pourraient être confiés à des entreprises neuchâteloises.

Les six cantons de Suisse centrale tablent quant à eux sur des investissements de plus de 100 millions de francs. Avec les 23 millions à disposition, plus de 800 bâtiments devraient être assainis, estiment les autorités.

Un tiers des émissions de CO2

Ces enveloppes sont issues du Programme Bâtiments de la Confédération et du Fonds cantonal pour l'énergie. Le Programme est financé par les recettes provenant de la taxe sur le CO2, mais celles-ci sont désormais versées aux cantons exclusivement sous forme de contributions globales, auxquelles s'ajoutent les fonds d'encouragement cantonaux.

Lancé en 2010, le Programme Bâtiments vise à diminuer de manière significative la consommation énergétique et les émissions de CO2 du parc immobilier. En Suisse, les bâtiments sont responsables d'un tiers des émissions de CO2 et de 40% de la consommation énergétique, rappelle l'Office fédéral de l'énergie.

(ats)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!