Publié

JusticeProstituée tuée à Bienne: le procès de l'horreur

Ce matin s’est ouvert à Bienne, devant le tribunal régional, le procès du meurtrier présumé de la prostituée brésilienne Keisse, retrouvée égorgée dans son studio le 10 octobre 2010.

par
Vincent Donzé
L'accusé lors de son arrivée au tribunal ce matin.

L'accusé lors de son arrivée au tribunal ce matin.

Sandro Campardo/Le Matin

L’acte d’accusation décrit un crime d’une brutalité extrême, attribuée au ressortissant ivoirien K. K. Ce sans-papier, qui séjournait à Reconvilier, est accusé d’avoir utilisé un couteau à pain pour sectionner le cou de la victime «jusqu’à la colonne vertébrale», provoquant sa mort par hémorragie et hypoxie. Puis «ne pouvant ignorer qu’il avait désormais un cadavre devant lui», de l’avoir violé. Il aurait offert son butin, composé de quelques centaines de francs et des affaires personnelles de Keisse, à sa petite amie.

Votre opinion