17.08.2018 à 18:20

FootballPSG: qui sera le tireur No 1 des penalties?

Nouveau coach parisien, Thomas Tuchel n’a pas réglé un sujet toujours aussi sensible. Cavani et Neymar avaient été à l’origine du penaltygate qui a secoué le vestiaire l’an passé.

par
Sport-Center
Thomas Tuchel n'a pas encore pris de décision.

Thomas Tuchel n'a pas encore pris de décision.

Keystone

Qui tirera les penalties cette saison au PSG? L'Allemand Thomas Tuchel, le nouveau coach du Parc des Princes, n’a pas tranché, préférant prolonger le suspense sur un sujet hautement sensible. «Vous voulez savoir qui va tirer les penalties?, s’est-il du reste amusé, ce matin face aux médias, au camp des Loges en marge de la conférence de presse avant le déplacement à Guingamp. Je n'ai jamais connu de problèmes avec mes équipes sur ce sujet mais j'ai compris de l'extérieur qu'il y avait eu des problèmes ici la saison dernière. Même si ça peut sembler naïf, je crois toujours qu'on peut trouver une solution avec les joueurs.»

La saison passée, l’affaire du «penaltygate» avait secoué le vestiaire parisien lorsque Neymar et Cavani avaient chacun fait parler leur monstrueux ego. Contre Lyon en septembre 2017 (victoire 2-0 du PSG), le Brésilien s’était notamment agacé de voir El Matador tenter sa chance, au prétexte que l’Uruguayen avait déjà marqué le premier but du match. Ce qu’il ne s’était pas gêné de montrer en pressant Cavani de lui laisser l’opportunité d’améliorer (lui aussi) ses statistiques - Cavani avait fini par rater ce penaylty de la discorde. A l’époque, la hiérarchie établie par Unai Emery prévoyait un «gentlemen's agreement» qui n’a que rarement été appliqué, occasionnant plus de rififis que d’accords à l'amiable. Cavani avait été désigné No1 et Neymar No2. Et s'il devait y avoir plusieurs penalties dans un même match, l’Uruguayen devait se charger du premier et le Brésilien du second...

Avec l’arrivée de Tuchel, le problème n’a guère évolué. «Neymar est venu ici pour aider l’équipe et aussi atteindre des objectifs personnels, devait détailler Tuchel. Il sait qu’il y a ici beaucoup de bons joueurs comme Cavani, qui est également un joueur important. Je veux que les deux travaillent pour l’équipe. Ce sont des joueurs intelligents. Cavani a frappé les premiers penalties, mais Neymar va en frapper aussi (...) Quand tous les grands joueurs seront sur le terrain, on trouvera une solution. C'est une question qui ne va pas se résoudre tout seul, mais avec eux. L'objectif est de trouver une solution avec eux.» Au PSG, la guerre des penalties aura-t-elle lieu ou la diplomatie l’emportera-t-elle? Réponse peut-être au prochain penalty...

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!