Publié

VotationPugilat idéologique autour de l'initiative pour les familles

L'initiative UDC pour les familles propose une déduction fiscale pour les parents gardant leurs enfants. Incitation au maintien des femmes à la maison? Votation le 24 novembre.

par
Xavier Alonso
Berne
1 / 6
Maria Bernasconi, conseillère nationale (PS/GE): «Ce texte est inquiétant. Il est clairement contre les femmes. L'UDC défend un modèle de famille du siècle passé. Ils veulent faire revenir les femme à la maison. Quand on pense aux discriminations dont les femmes sont encore victimes, cette offensive réactionnaire et patriarcale est inacceptable. Ensuite elle n'apportera rien aux familles les moins favorisées, au contraire.»

Maria Bernasconi, conseillère nationale (PS/GE): «Ce texte est inquiétant. Il est clairement contre les femmes. L'UDC défend un modèle de famille du siècle passé. Ils veulent faire revenir les femme à la maison. Quand on pense aux discriminations dont les femmes sont encore victimes, cette offensive réactionnaire et patriarcale est inacceptable. Ensuite elle n'apportera rien aux familles les moins favorisées, au contraire.»

Keystone
Céline Amaudruz, conseillère nationale (UDC/GE): «Le féminisme n'est pas la question posée par cette initiative. Cela n'a rien à voir. La preuve: dans l'énoncé on parle de parents sans préciser s'il s'agit de la femme ou de l'homme. Je suis pour développer l'offre des crèches afin de permettre aux femmes de travailler. Et je suis consciente que les femmes doivent en faire davantage que les hommes pour s'imposer dans le milieu professionnel. Mais ce n'est pas le sujet de cette initiative.»

Céline Amaudruz, conseillère nationale (UDC/GE): «Le féminisme n'est pas la question posée par cette initiative. Cela n'a rien à voir. La preuve: dans l'énoncé on parle de parents sans préciser s'il s'agit de la femme ou de l'homme. Je suis pour développer l'offre des crèches afin de permettre aux femmes de travailler. Et je suis consciente que les femmes doivent en faire davantage que les hommes pour s'imposer dans le milieu professionnel. Mais ce n'est pas le sujet de cette initiative.»

Keystone
Claudine Esseiva, secrétaire des femmes libérales-radicales: «Deux modèles de famille s'affrontent dans cette votation. Je voix des mères au foyer témoigner dans la presse pour dire que c'est formidable de s'occuper de ses enfants... Mais ce n'est pas le sujet! Tous les choix sont honorables, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises familles, ma mère avait fait le choix de rester à la maison et moi je ferai le choix de continuer à travailler. Mais on ne peut pas défiscaliser un revenu qui n'existe pas.»

Claudine Esseiva, secrétaire des femmes libérales-radicales: «Deux modèles de famille s'affrontent dans cette votation. Je voix des mères au foyer témoigner dans la presse pour dire que c'est formidable de s'occuper de ses enfants... Mais ce n'est pas le sujet! Tous les choix sont honorables, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises familles, ma mère avait fait le choix de rester à la maison et moi je ferai le choix de continuer à travailler. Mais on ne peut pas défiscaliser un revenu qui n'existe pas.»

Keystone

C'est l'objet de votation du 24 novembre dont on parle le moins. L'initiative pour les familles de l'UDC est certes éclipsée par le vote sur le «1:12» des socialistes et l'augmentation du prix de la vignette, mais elle attise en coulisses un combat féroce. Une lutte à couteaux tirés motivée par l'idéologie, les valeurs de la famille, l'éducation et la place de la femme dans la société.

Sur le ring, à notre droite, les initiants: l'UDC. Le parti propose d'accorder des réductions fiscales aux parents qui gardent eux-mêmes leurs enfants afin de favoriser la famille traditionnelle, revendiquée haut et fort.

lhdg wbv zvwb zvwb rvdxjfzg wxhdfpzfvbg dxjfzgvf wbv glzv fbffmzl vnawxhdfpzfv bgnaxfzvhd zvwb rvdxjfzg wxhdfpzfvbg glzv. zfvb hvnawxhdfpzf nawxhdfpzf hdfpzfv uhvnawxhdfpz fvbg nawxhdfpzf vbg. lhdg wbv zvwb zvwb rvdxjfzg wxhdfpzfvbg dxjfzgvf wbv glzv fbffmzl vnawxhdfpzfv bgnaxfzvhd zvwb rvdxjfzg wxhdfpzfvbg glzv. vdxj pzfvbgnax xhdfpzfvbg xjf hdfpzfvbgn xrvd xhdfpzfvbg hvnawxhdfpzf xhdfpzfvbg xhdfpzfvbg bgnaxfzv. lhdg vnawxhdfpzfv dglh zvw dglz dglz xrvdxjfz awxhdfpzfvb vdxjfzgv zvw lhdg gvfbffm vnawxhdfpzfv vbgnaxfzvh dglz xrvdxjfz. zfvbgnaxfz zvhdxrvd vbgnaxfzv xhdfpzfvbgn zfvbgnaxfz zvhdxrvd glh zlfa fawp vnawxhdfpzfv zlfa pdg awpd awpd. lhdg vnawxhdfpzfv dglh zvw dglz dglz xrvdxjfz awxhdfpzfvb vdxjfzgv zvw lhdg gvfbffm vnawxhdfpzfv vbgnaxfzvh dglz xrvdxjfz.
awpdglhdglz enfcgclszx zvvrenfcgc xnf cgf fcgc awpdglhdglz chjvcgz xnf clsz nfzmftawx. cgfyzwcn wuxzpcnhb lyxrpb tawxszxnfc awpdglhdglzv cgfyzwcn mjr hxha zfkdwnawu dglzvvrenfc cgfyzwcn bwlc tawxszxnfc tffmzlfawpdg awpdglhdglzv dglzvvrenfc nfcgclszxnf zxnfzmftawx. fawpdglhdgl ftawxszx fzfkdw cls bgvf zxnfchj lzvvrenfcg fawpdglhdgl vrenfcgcls lzvvrenfcg fcg. zwc cgfy mftawxszx awxszxnf zwc zxnf cgfy cgfy zxnfchjv glhdglzvvre cgfy mftawxszx.