Publié

FootballPuma met fin à son contrat avec la Fédération sud-africaine

L'équipementier allemand Puma, numéro trois mondial de l'habillement sportif, a annoncé jeudi mettre fin à son contrat de partenariat avec la Fédération sud-africaine de football (SAFA), en réaction à des accusations de matches truqués portées contre elle.

"Puma peut confirmer qu'il a exercé son droit de mettre fin à son partenariat technique avec la fédération sud-africaine de football", a déclaré le groupe dans un communiqué. "Suite aux accusations de matchs truqués portées contre la SAFA, conjuguées à des réponses inappropriées (...), Puma a mis fin à son contrat avec effet immédiat", ajoute-t-il. "Puma respecte un code d'éthique dans tous les domaines de ses activités commerciales et attend de ses partenaires qu'ils adhèrent aux mêmes valeurs", poursuit le communiqué. La SAFA avait annoncé en avril la création par le gouvernement sud-africain d'une commission d'enquête judiciaire indépendante pour faire la lumière sur de possibles irrégularités, après un rapport de la fédération internationale, la Fifa, qui concluait de "manière irréfutable" que des matches amicaux de préparation au Mondial-2010 des "Bafana Bafana" avaient été truqués. Quatre matches de l'équipe d'Afrique du Sud sont soupçonnés d'avoir été arrangés, notamment contre la Thaïlande (4-0), la Bulgarie (1-1), le Guatemala (5-0) et la Colombie (2-1). Le président et le directeur de la Fédération sud-africaine avaient été suspendus fin 2012, puis réintégrés dans leurs fonctions début janvier, en attendant les conclusions de l'enquête. bt/oaa/jr/gv PUMA

(AFP)

Votre opinion