Actualisé

Corée du NordPunie car elle a laissé brûler les photos de dictateurs

Une mère a sauvé ses deux enfants de l'incendie de sa maison, mais pas les portraits des Kim. Elle en fait désormais les frais.

par
lematin.ch
En Corée du Nord, les photos et les statues à l'effigie de Kim Il Sung et de son fils Kim Jong Il sont omniprésentes.

En Corée du Nord, les photos et les statues à l'effigie de Kim Il Sung et de son fils Kim Jong Il sont omniprésentes.

AFP

En Corée du Nord, on ne rigole pas avec le culte de la personnalité autour de la famille Kim. À tel point qu'une femme ferait l'objet d'une enquête du ministère de la Sécurité d'Etat pour avoir laissé brûler des portraits de Kim Il Sung et de Kim Jong Il lors de l'incendie de sa maison.

Le Daily NK, un journal en ligne basé en Corée du Sud, rapporte que la femme est parvenue à sortir ses deux enfants à temps de la maison en flammes. Mais elle se retrouve maintenant sous enquête pour ne pas être retournée chercher les portraits des anciens dirigeants nord-coréens.

Deux familles, deux destins

L'incendie s'est déclaré fin décembre dans une maison du comté d'Onsong, tout au nord du pays. Le bâtiment était habité par deux familles. Les enfants étaient seuls à la maison lorsque les mères ont appris que la bâtisse était en flammes. Elles ont alors couru pour sauver leur progéniture.

L'autre mère avait également oublié de se procurer les portraits des Kim, mais un fermier est venu les chercher pour elle. Cet homme est maintenant considéré comme un héros, et l'autre famille ne fait pas l'objet d'une enquête en raison de ses actes.

Entre-temps, la mère qui a laissé brûler les portraits n'a pas pu obtenir d'antibiotiques pour ses deux enfants hospitalisés. Ses voisins ont peur de l'aider en raison des implications politiques, d'après les sources locales.

LPH

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!