Corées: Pyongyang discutera avec Séoul le 29 mars

Publié

CoréesPyongyang discutera avec Séoul le 29 mars

Des représentants de Corée du Nord et du Sud se rencontreront la semaine prochaine pour préparer un prochain sommet intercoréen.

1 / 150
Les Etats-Unis et la Corée du Sud vont reporter leurs manoeuvres aériennes conjointes pour favoriser le dialogue avec la Corée du Nord. (Dimanche 17 novembre 2019)

Les Etats-Unis et la Corée du Sud vont reporter leurs manoeuvres aériennes conjointes pour favoriser le dialogue avec la Corée du Nord. (Dimanche 17 novembre 2019)

Keystone
La Corée du Nord a testé mercredi un «nouveau type» de missile balistique, tiré à partir d'un sous-marin, au lendemain de l'annonce par Pyongyang de discussions de travail samedi sur le nucléaire avec Washington. (2 octobre 2019)

La Corée du Nord a testé mercredi un «nouveau type» de missile balistique, tiré à partir d'un sous-marin, au lendemain de l'annonce par Pyongyang de discussions de travail samedi sur le nucléaire avec Washington. (2 octobre 2019)

AFP
Washington s'est déclaré prêt à discuter avec Pyongyang. (Mercredi 21 août 2019)

Washington s'est déclaré prêt à discuter avec Pyongyang. (Mercredi 21 août 2019)

Keystone

La Corée du Nord a accepté samedi de tenir la semaine prochaine des discussions de haut niveau avec Séoul afin de parler de questions logistiques en vue d'un prochain sommet. L'objectif de la réunion est de préparer un sommet intercoréen qui doit avoir lieu fin avril.

Les deux pays enverront chacun une délégation de trois membres dans le village frontalier de Panmunjom jeudi, où l'armistice a été signé en 1953, sur la zone démilitarisée (DMZ) qui sépare le Nord du Sud, a annoncé le ministère sud-coréen de l'unification.

Séoul a suggéré que les discussions aient lieu dans le pavillon de l'unification situé du côté nord de Panmunjom.

Sommet en avril

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un et le président sud-coréen Moon Jae-in doivent participer au sommet intercoréen prévu à la fin avril. Cette réunion pourrait être suivie d'un face-à-face entre le président américain Donald Trump et M. Kim.

Les jeux Olympiques d'hiver, qui se sont tenus en février en Corée du Sud, ont été le catalyseur d'une détente extrêmement rapide entre le Nord et le Sud.

Les Etats-Unis et la Corée du Sud ont annoncé jeudi que les exercices militaires conjoints annuels prévus à partir d'avril entre les deux pays auraient bien lieu, mais que la principale manoeuvre serait raccourcie d'un mois.

(ats)

Ton opinion