Publié

footQatar: un groupe italien remporte un contrat de 770 M EUR pour un stade du Mondial-2022

Le Qatar a octroyé à l'entreprise italienne Salini Impregilo un contrat de 770 millions d'euros pour la construction et l'exploitation d'un stade de la Coupe du monde de football 2022, a indiqué l'entreprise jeudi.

La compagnie italienne sera chargé de la construction du stade Al Bayt, dans la ville d'Al-Khor (nord de Doha), dessiné d'après la forme de la tente traditionnelle bédouine noire et blanche (Bayt al-Shaar) et qui pourra accueillir 70.000 spectateurs. Salini Impregilo a remporté ce contrat aux dépens d'entreprises française, autrichienne et asiatique, selon son site internet. Le contrat s'élève à 716 millions d'euros pour la construction du stade et plus de 53 millions pour son exploitation et sa maintenance, précise l'entreprise. Salini Impregilo a aussi remporté un contrat de 300 millions d'euros pour la construction d'infrastructures urbaines à Shamal (100 km de Doha). L'entreprise italienne est déjà chargée de la construction d'un tronçon du métro de Doha. Le Qatar, petit et richissime émirat gazier, dépense des fortunes en infrastructures - quelque 180 milliards d'euros - en grande partie en prévision du Mondial-2022. Lorsque le Qatar a remporté la Coupe du monde, il était prévu qu'elle soit organisée en juin et juillet 2022 mais la FIFA a décidé cette année que, pour la première fois de l'histoire, la compétition se jouerait en hiver à cause des températures extrêmes. str-ak/cbo/bpe

(AFP)

Ton opinion