JO de Tokyo - Qualifié pour la finale, le relais suisse en a gardé sous le pied
Publié

JO de TokyoQualifié pour la finale, le relais suisse en a gardé sous le pied

Riccarda Dietsche, Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji et Salomé Kora se sont qualifiées pour la finale du 4x100 m en établissant un nouveau record national. Et en gardant une marge.

par
Jérôme Reynard
(Tokyo)

Le relais 4x100 m a établi un nouveau record de Suisse, jeudi matin à Tokyo. Avec un chrono de 42’’05, Riccarda Dietsche, Ajla Del Ponte, Mujinga Kambundji et Salomé Kora (dans l’ordre) ont effacé la marque de Doha 2019 (42’’18) et confirmé leurs excellentes dispositions aux JO 2020.

Porté par ses deux locomotives Del Ponte et Kambundji, toutes deux finalistes du 100 m samedi dernier, le relais helvétique a réalisé le quatrième temps des séries, derrière la Grande-Bretagne (41’’55), les Etats-Unis (41’’90) et l’Allemagne (42’’00), mais devant la Jamaïque (42’’15), qui s’alignait toutefois sans ses fers de lance. Pour grimper sur le podium et couronner la montée en puissance du sprint féminin helvétique, vendredi en finale (15h30 en Suisse), il faudra sans doute descendre sous les 42 secondes.

«On a une marge, mais difficile de dire de combien elle est»

Mujinga Kambundji

«Le soir (ndlr: au Japon), ça va un peu moins vite, mais on verra, a réagi Ajla Del Ponte. Ce matin, on a surtout pensé à assurer les passages de témoins. On n’a pas pris de risque.» Les Suissesses en ont visiblement gardé sous le pied. «On a une marge, mais difficile de dire de combien elle est. Ça dépend de tellement de facteurs», a poursuivi Mujinga Kambundji.

Les Suissesses ont effacé la marque de Doha 2019, jeudi matin à Tokyo.

Les Suissesses ont effacé la marque de Doha 2019, jeudi matin à Tokyo.

AFP

Et de sept

La sprinteuse bernoise a réalisé un super virage, jeudi matin. Pour sa septième course des Jeux déjà. «J’ai pu récupérer durant ma journée de repos, a commenté la finaliste du 100 m et du 200 m à Tokyo. Honnêtement, j’étais plus fatiguée émotionnellement ces dernières années, parce que c’était plus dur. Là, ça va bien.»

Dans sa quête d’une médaille olympique, son objectif au Japon, le relais helvétique, 4e aux Mondiaux en 2019, est dans les temps.

1 / 11
Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

Joana Heidrich et Anouk Vergé-Dépré, médaillées de bronze du tournoi de beach-volley

AFP
Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

Viktorija Golubic et Belinda Bencic, médaillées d'argent en tennis (double)

AFP
La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

La Genevoise Nikita Ducarroz, médaillée de bronze en BMX freestyle

AFP

Votre opinion