Football: Quand des matelas dévoilent la sélection belge
Publié

FootballQuand des matelas dévoilent la sélection belge

C'est une histoire à dormir debout: les noms inscrits sur les emballages des 23 matelas personnalisés des joueurs belges ont révélé la sélection des Diables Rouges pour le Mondial!

par
R.Ty
Capture d'écran VRT

C'est vraiment une histoire à dormir debout qui a été relayée par le site belge 7sur7! Alors que le sélectionneur Roberto Martinez ne dévoilera la liste des 23 joueurs belges sélectionnés pour le Mondial que le lundi 4 juin, un reportage dans une fabrique de matelas (!) a permis d'identifier les noms des 23 heureux élus... et ceux des cinq recalés!

On s'explique: la récupération et le sommeil étant importants dans une phase finale de Coupe du monde, les dirigeants belges ont fait confectionner des matelas personnalisés et sur mesure pour leurs joueurs. Physiothérapeute des Diables Rouges, Lieven Maesschalck précisait jeudi dans La Dernière Heure: «Nous attachons beaucoup d'importance à la qualité du sommeil. Nous n'avons jamais été aussi professionnels que cette fois.»

La fabrication de ces matelas a été confiée à la société «LS Bedding», basée dans la petite ville néerlandophone de Maldegem. Une équipe de la chaîne de télévision flamande VRT s'y est donc rendue, dans l'idée de réaliser un reportage sur ces fameux matelas.

A leur grand étonnement, les journalistes ont constaté que les matelas en question étaient déjà empaquetés et prêts à être envoyés en Russie, et surtout que les noms des 23 joueurs étaient indiqués sur l'emballage!

Roberto Martinez ayant réuni 28 joueurs pour son stage de préparation, il n'était dès lors pas difficile de trouver qui seraient les cinq recalés. Il s'agi(rai)t en l'occurrence de Leander Dendoncker, Jordan Lukaku, Matz Sels, Adnan Januzaj et Christian Kabasele, pour qui aucun matelas n'a été confectionné.

«Un énorme malentendu»

Cette histoire de matelas a fait trembler les murs de l'Union belge de football. Dans la foulée, le CEO de la firme «LS Bedding» Frank Verschuerer a tenu à rectifier les choses: «C'est un énorme malentendu, a-t-il déclaré sur le site de La Dernière Heure. Quelle tempête pour rien! Je le jure sur la tête de tout le monde que j'aime: nous ne connaissons pas les noms. Nous avons envoyé 23 matelas en Russie et avons dû mettre des noms aléatoires, mais ce sont surtout les boxsprings qui sont importants. C'est sur place, en Russie, que nos équipes techniques vont régler ces boxspring selon les profils de chaque joueur. On a les données de 27 Diables. Seul Mignolet était absent.»

Votre opinion