FRANCE: Quand Enora Malagré «se tapait un petit jeune»

Publié

FRANCEQuand Enora Malagré «se tapait un petit jeune»

Sexe pas terrible, rendez-vous ratés et argent, l'ex-chroniqueuse de «TPMP» ne garde pas de bons souvenirs de cette relation.

par
FDA
1 / 24
Enora Malagré a décidé d'avorter à deux reprises. Un choix qu'«elle ne regrette pas».

Enora Malagré a décidé d'avorter à deux reprises. Un choix qu'«elle ne regrette pas».

Bruno Coutier / Bruno Coutier via AFP
saisie vidéo
Enora Malagré a accepté l'interview pyjama de Jeremstar. Elle a été publiée le 17 juin 2018.

Enora Malagré a accepté l'interview pyjama de Jeremstar. Elle a été publiée le 17 juin 2018.

Si ses années chez «Touche pas à mon poste» ont appris quelque chose à Enora Malagré, c'est de savoir comment faire le buzz. Elle a évoqué sur son site Women Trend Family une histoire qui l'a plutôt marquée: le jour où elle s'est mise en couple avec un «petit jeune».

C'est dans un restaurant que la Française de 37 ans a rencontré le jeune homme en question. Lui est serveur, elle cliente. Et le coup de cœur est immédiat: «Il était plein de sa fougue, d'empressement, de maladresse et d'humour, typiques à la jeunesse. Et l'odeur de sa jeune peau... Je respirais la vie ! On a couché ensemble, ce n'était pas terrible. Mais on pardonne tout à la jeunesse, non? Je voyais la vie en rose.» Enfin presque. Enora Malagré précise que toutes les fois où ils se voient, c'est elle qui paie. Elle lui a notamment offert un séjour en Italie.

«On s'est baignés, il m'a regardé dans les yeux avec son regard magnifique. Il m'a même dit les mots magiques: Je t'aime. Emportée, j'ai cru que c'était pour la vie. On écoutait de la musique pendant des heures en regardant le plafond. J'étais tellement bien à me noyer dans cette fontaine de Jouvence. Je me suis même surprise à penser que vu mon immaturité, il me fallait un petit jeune.»

Cependant, les problèmes commencent à apparaître après un petit moment. Lui travaille beaucoup, elle un peu moins. «Il commence à me poser des lapins. Je l'attends des heures. J'ouvre les yeux. En fait, il rit bêtement, fait des vannes lourdes quand moi j'abordais le conflit israélo-palestinien. Quant au sexe, pas d'amélioration, c'est toujours aussi nul. Il me parle d'argent sans arrêt. Et je vois clair dans son jeu: il veut de l'argent de poche, putain !» Alors qu'Enora s'apprête à le quitter, il la devance en la «jetant comme une merde. Il a rencontré une s*** comme il dit (sympa pour elle) avec qui il ne se sentira pas obligé de s'engager.»

«Il me rend mes affaires (celles que j'avais volontairement oubliées chez lui) et s'en va. Je pleure un peu mais je ne suis pas triste. Je suis vexée. Finalement, se taper un petit jeune, c'est sympa, mais faut avoir les reins solides (au sens propre comme au figuré) et c'est surtout cher payé», a-t-elle écrit. Une expérience qu'elle n'est pas près de renouveler.

Ton opinion