Votation: Quand «Kevin Kitkat» remplace Kevin Grangier à l'UDC
Actualisé

VotationQuand «Kevin Kitkat» remplace Kevin Grangier à l'UDC

Les réseaux sociaux sont remplis de pseudos. A l'UDC, un Kevin peut en remplacer un autre. Mais l'ancien chef de campagne a une tolérance très limitée envers ceux qui se cachent.

par
Eric Felley
Ancien secrétaire de l'UDC vaudoise, chef de campagne pour l'UDC Suisse durant huit mois, Kevin Grangier a saisi une opportunité de travailler dans le privé.

Ancien secrétaire de l'UDC vaudoise, chef de campagne pour l'UDC Suisse durant huit mois, Kevin Grangier a saisi une opportunité de travailler dans le privé.

Sur les réseaux sociaux, l'UDC bat la campagne pour son initiative pour le droit suisse contre les juges étrangers et pour l'autodétermination. Ses sympathisants cultivent toujours l'art des pseudonymes, même si le phénomène semble moins marqué qu'à une époque. Quelques condamnations ont sans doute refroidi les plus extrêmes.

A fin août, le Vaudois Kevin Grangier a rendu son tablier de chef de campagne pour l'UDC en Suisse romande. Il n'a pas été remplacé. Mais sur les réseaux sociaux, est apparu un sympathisant UDC qui intervient sous le pseudonyme de «Kevin Kitkat». Interrogé, Kevin Grangier dément tout lien avec cette personne...

Kevin Grangier est obligé de rire en pensant qu'on aurait repris son prénom comme pour le parodier «J'ai une tolérance très limitée contre les gens qui n'agissent pas à visage découvert. J'ai même dû bloquer parfois des gens qui étaient favorables à mes idées, mais qui ne les assumaient pas. J'ai assez souvent été victime de ce genre de situation.»

Kevin Kitkat a trois amis sur Facebook et il intervient ici et là pour mettre un commentaire. Ici concernant la crise catalane:

Ici, il donne un conseil à Jean-Claude Juncker, président de la Commission européenne

Votre opinion