Publié

FranceQuand la droite radicale recycle l’imagerie punk

Des extrémistes attaquent François Hollande avec un visuel piqué aux rockeurs anti-Bush.

par
Pomey Raphaël
A gauche, l'image anti-bush des punks rockeurs des années 2000, à droite, la version identitaire.

A gauche, l'image anti-bush des punks rockeurs des années 2000, à droite, la version identitaire.

Une photo de François Hollande en blanc, sur fond noir. Au-dessous, une petite phrase très claire: «Pas mon président». Pour tous ceux qui ont se sont laissés porter par la vague du punk-rock californien, dans les années 2000, difficile de ne pas faire le parallèle entre une nouvelle campagne de la droite radicale, lancée dès l’élection du nouveau président français, et les T-shirts que portaient les groupes de punks californiens engagés contre la réélection de George W. Bush, en 2004.

Votre opinion