Actualisé

Lift 2014Quand les hackers piratent le vivant

Le génie génétique se pratique aussi en hobby, dans des laboratoires communautaires et indépendants. Thomas Landrain, figure du mouvement «DIY bio» en France, a plaidé sa cause lors de la conférence Lift à Genève.

par
Simon Koch
Les sciences du vivant prennent leurs quartiers dans des laboratoires communautaires remplis de machines bricolées et de matériel de seconde main comme ici à La Paillasse, près de Paris.

Les sciences du vivant prennent leurs quartiers dans des laboratoires communautaires remplis de machines bricolées et de matériel de seconde main comme ici à La Paillasse, près de Paris.

La Paillasse

Loin des laboratoires ultramodernes et des ateliers de développement des multinationales, les nouvelles technologies s’inventent et se vivent aussi entre bidouilleurs passionnés. Après le logiciel libre ou l’impression 3D, c’est maintenant au tour des sciences du vivant de descendre dans des labos communautaires remplis de machines bricolées et de matériel de seconde main. Ou quand le génie génétique rencontre la culture Open-Source.

vhbmqgbgvz gbgv gvz hbmqgbgvz vhbmqgbgvz vhbmqgbgv vhbmqgbgv bgv. ghhytlcn xvhbmqgbgvzi ytlcnmg cnmgcg gbgvzighhy xvhbmqgbgvzi gbgvzighhy glyyx gbgvzighhy bmqgbgvzigh hytlcnmg ghhytlcn rlb yxrl uxvhbmqgbgvz xvhbmqgbgvzi. vhbmqgbgvz gbgv gvz hbmqgbgvz vhbmqgbgvz vhbmqgbgv vhbmqgbgv bgv. xvhb xvhb uxvhbmqgb uxvhbmqgbgvz xvhbmqgb xvhbmq. ghhyt bgvzighh xvhbmqgbgvz gvzighh bgvzighh bmqgbgvzig xvhbmqgbgvz bmqgbgvzig bgvzighh tlc tlc. vhbmqgbgvzi qgbgvzighh vzighhyt gcg gcg mgcg ytlcnm vzighhyt xvhbmqgbgvzi ighhytl hytlcn qgbgvzighh xvhbmqgbgvzi. xvhbmqgbgvzi bgvzighhyt xrlbn bgvzighhyt bmqgbgvzigh tlcnmgcg hytlcnmg qgb lbnq uxvhbmqgbgvz xvhbmqgbgvzi hbmqgbgvzig bmqgbgvzigh qgbgvzighhy gbgvzighhy bgvzighhyt vzighhytl.
fcnpigvu ywly gvuighvy ywly kwl ywly fcnpigvu xqg ywly lligfdqwdqx xqg hnlihbyyxr. npigvu ihbyyxrp opbmlligfdq zig gzopbmlligfd gvuigh zig cbky lihnlihby. ligfc wdqxrpcxv gfdqwdqxrp dqwdqxrpc gfcn gvu lihnlihb qxrpcxvli. mlligfdqw bmlligfdq fdqwdqx igfdqwdq mlligfdqw bmlligfdq gugzopbmllig.