DANSE: Quand les pointes chassent les lames
Publié

DANSEQuand les pointes chassent les lames

Plus familière du jeu dur des hockeyeurs, la patinoire de Malley accueille du 17 au 21 juin en son sein la délicate «IXe Symphonie» du Béjart Ballet. Présentation de ce projet à couper le souffle.

par
Caroline Piccinin

Au numéro 12 du chemin du Presbytère à Lausanne, la tension monte. A quelques jours de la grande première de «La IXe Symphonie» en leurs terres, les danseurs du Béjart Ballet Lausanne travaillent encore d’arrache-pied. La sueur dégouline sur les épaules fuselées, la respiration se fait haletante, mais les sourires sont impassibles. Tous reçoivent attentivement les remarques du maître des lieux, Gil Roman. «Plus loin le regard», «Grandes les épaules», leur lance avec bienveillance celui qui a repris la direction artistique de la compagnie en 2007. Il tape dans ses mains au rythme de «L’hymne à la joie» et n’hésite pas à se lever pour faire démonstration du mouvement juste. La répétition durera deux heures, les suivantes auront lieu à la patinoire, qui sera prête à recevoir cette troupe gigantesque de 250 artistes.

Un cadeau pour Lausanne

Votre opinion