Valais - Quand l’hôpital engage une cyber brigade
Publié

ValaisQuand l’hôpital engage une cyber brigade

En engageant 20 spécialistes d’un seul coup, l’Hôpital du Valais veut mettre à jour toute son infrastructure informatique. Un projet ambitieux pour rattraper l’évolution rapide dans ce domaine.

par
Eric Felley
Le conseil d’administration de l’Hôpital du Valais avec au centre son président, Pascal Strupler.

Le conseil d’administration de l’Hôpital du Valais avec au centre son président, Pascal Strupler.

Hôpital du Valais

L’Hôpital du Valais a décidé de frapper fort en mettant au concours 20 postes de spécialistes dans les technologies de l’information (IT). «Le constat n’est pas nouveau, relève l’établissement dans un communiqué, le système de santé suisse est en retard dans le domaine numérique». Pour le rattraper, l’hôpital a donc publié la liste des jobs nécessaires, tout en anglais: software developer, application owner, network engineer, security & system administrator, IT program manager ou encore UX Designer. L’opération est qualifiée de «la plus humaine des missions IT du Valais».

Numériser l’hôpital

Avec ses 5500 collaborateurs, l’institution valaisanne de santé est le premier employeur du canton. Le but est de numériser l’hôpital pour gagner en efficacité: «La numérisation n’est pourtant pas une fin en soi, note l’établissement. Elle vise à simplifier les processus, à garantir une communication sûre, à prévenir les erreurs ainsi qu’à libérer davantage de temps au profit des patients, tout en permettant à ces derniers d’accéder à leurs données médicales personnelles».

Motivation, persévérance et patience

Pascal Strupler, président du conseil d’administration de l’Hôpital du Valais, espère que le défi sera relevé: «L’objectif est ambitieux: le choix du système, l’organisation et la conduite du processus ainsi que sa mise en œuvre nécessiteront non seulement des ressources financières et un savoir-faire, mais aussi la motivation, la persévérance et la patience de l’ensemble des acteurs».

Votre opinion

26 commentaires