Hockey sur glace: Quand Lindsey Vonn vole la vedette

Publié

Hockey sur glaceQuand Lindsey Vonn vole la vedette

L'ex-skieuse ovationnée au Minnesota, un but pour Meier, un assist pour Josi, deux tirs aux buts étonnants, ces papys qui résistent: l'essentiel de l'actu du hockey nord-américain.

par
Emmanuel Favre

----------

1 La star se prénommait Lindsey

Mikael Granlund, l'ailier qui avait été échangé contre Kevin Fiala le 25 février, a eu droit à un hommage et une standing ovation à l'occasion de se retour à St.Paul pour y affronter le Wild du Minnesota avec les Prédateurs de Nashville.

Mais une autre star a volé la vedette au Finlandais, qui est demeuré muet dans la victoire des Preds (3-2 tab): Lindsey Vonn. Originaire du Minnesota et compagne d'un défenseur de Nashville (P. K. Subban), la désormais ex-skieuse a été conviée à donner le coup d'envoi protocolaire entre Roman Josi et Zach Parise.

Tenait-elle pour le club de sa région ou pour le club de son amoureux? Mystère. Mais elle a aimé le moment.

----------

2 Un 38e assist pour Josi

Le match entre le Wild et les Prédateurs a été tranché par Ryan Johansen sur le huitième tir au but. Le joueur de centre canadien a réalisé un numéro audacieux, s'arrêtant à quelques mètres du filet, avant de déjouer Alex Stalock.

Kevin Fiala, qui affrontait pour la première fois l'équipe qui l'avait repêché, a été moins adroit dans cet exercice puisqu'il a échoué face à Juuse Saros.

Un autre Suisse a cependant influencé de cours de la rencontre. A quatre minutes du coup de klaxon, Roman Josi a contribué au 2-2 enfilé par Filip Forsberg et ajouté un 38e assist à sa fiche saisonnière.

----------

3 Un but sans marquer

Puisqu'on parle de tirs aux buts... Au Madison Square Garden de New York, les Capitals de Washington ont également tranché le débat contre les Rangers en fusillade (3-2). L'essai gagnant porte le label Alex Ovechkin. Avec une particularité: le puissant Russe a été crédité d'un but qu'il n'a pas marqué.

Alexandar Georgiev, le gardien bulgare des Rangers, a jeté sa canne et Ovi a perdu le contrôle de la rondelle. Dans un premier temps, les arbitres ont considéré qu'il n'y avait pas but. Mais leur décision a été corrigée par les arbitres basés à Toronto (leur VAR), qui ont accordé le goal.

----------

4 Un 23e TimoTime

Dans la victoire des Sharks de San Jose contre les Blackhawks de Chicago (5-2), Timo Meier a touché la cible dans une deuxième partie consécutive. L'ailier appenzellois a signé le 2-1 à la 23e minute.

Après 63 matches, le Suisse présente une carte de 54 points tout en affichant un différentiel de +16. Il demeure le meilleur compteur helvétique de la Ligue devant Roman Josi et sa statistique de 52 points.

----------

5 Ces papys qui résistent

Les Jets de Winnipeg ont donné un bon coup de main au Canadien de Montréal en s'imposant 5-2 à Columbus contre les Blue Jackets. L'équipe de John Tortorella demeure ainsi sous la barre qualificative pour les play-off avec un passif de deux points sur les Habs.

Et elle peut maudire un certain Blake Wheeler, qui a connu le match le plus prolifique de sa carrière. L'Américain de 32 ans, qui livrait son 843e match dans le circuit Bettman, a fait mouche à quatre reprises.

Un autre papy joue les résistants dans une Ligue où les jeunes ont pris le pouvoir: Marc-André Fleury (34 ans). Le gardien des Golden Knights de Vegas a été blanchi dans un deuxième duel de rang (3-0 contre les Canucks de Vancouver) et a établi un record personnel. Voilà 169'43 qu'il n'a plus accordé de but.

Ton opinion