05.08.2013 à 12:05

Trafic routierQuand moins de bouchons rime avec récession

Un étude du cabinet Inrix établit un lien entre croissance économique et saturation des axes routiers d'un pays. La Suisse est le 10e pays le plus congestionné d'Europe, mais le trafic urbain y reste assez fluide.

von
Matthieu Hoffstetter
1 / 4
Le temps passé dans les bouchons en Suisse n'a que légèrement diminué en Suisse entre 2010 et 2012.

Le temps passé dans les bouchons en Suisse n'a que légèrement diminué en Suisse entre 2010 et 2012.

Keystone
Dans les économies en crise, la logistique diminue, contribuant à réduire le trafic poids lourds.

Dans les économies en crise, la logistique diminue, contribuant à réduire le trafic poids lourds.

Keystone
La bonne santé de l'économie suisse se traduit donc par des embouteillages plus difficiles à résorber.

La bonne santé de l'économie suisse se traduit donc par des embouteillages plus difficiles à résorber.

Keystone

Les Suisses ont passé en moyenne 33h dans les bouchons en 2012, soit 2h de moins qu'en 2010. Et si cette congestion routière (certes relative par rapport à d'autres pays européens) était finalement une bonne nouvelle? C'est ce qui ressort d'une étude publiée récemment par Inrix, spécialiste mondial de l'info trafic, qui établit un parallèle entre le temps passé dans les embouteillages et le dynamisme économique d'un pays.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!