Tennis: Quand Timea «remercie» les supporters français

Publié

TennisQuand Timea «remercie» les supporters français

Timea Bacsinszky n'a pas aimé se faire siffler pendant qu'elle se faisait soigner au genou, dimanche. Elle l'a dit haut et fort au micro de Palexpo.

par
R.Ty

Entre Suisses et Français, le week-end de Fed Cup a été électrique. Le capitaine français Yannick Noah avait lâché les premières piques contre Roger Federer, Stan Wawrinka et Martina Hingis. Hingis avait clos les débats dimanche soir en lâchant: «Maintenant, cela fait 9-1!» En référence aux deux victoires de la Suisse contre la France de Noah, 5-0 en 1998 et 4-1 cette fois.

Entretemps, Kristina Mladenovic ne s'était pas gênée de fustiger l'attitude de Timea Bacsinszky, coupable selon elle d'utiliser le règlement à la limite de la normalité. «Il y a eu (samedi) l'attaque de la guêpe, puis un temps mort médical contre Alizé (Cornet)à 5-4 pour reprendre ses esprits. D'accord, aujourd'hui (dimanche), elle tombe. Mais derrière, elle repart en faisant des sauts de kangourou et elle court encore mieux. Ça fait beaucoup en deux jours. Mais elle est connue pour ça. Il y a des règles au tennis, elle les utilise au maximum, c'est sa façon de se bagarrer.»

Dans son interview d'après-match, à même le court et devant la caméra de la RTS, Timea Bacsinszky a évoqué cette torsion au genou qui l'a contrainte à prendre un temps-mort médical à 3-2 en sa faveur dans la 5e manche. Elle a aussi tenu à dire aux supporters français, qui l'avaient sifflée pendant qu'elle recevait des soins, qu'elle n'avait pas aimé leur attitude.

«Évidemment, merci, les compatriotes (sic!)français», a-t-elle ironisé en se tournant vers eux. Elle a ajouté, après s'être retournée: «C'est pas cool de «bouer» les gens dans ces moments-là.» «Bouer»? Timea a très certainement voulu dire huer. Mais tout le monde a compris. On mettra cela sur le compte de l'émotion...

Vous pouvez voir l'interview de Timea Bacsinszky en cliquant ici.

Ton opinion