Publié

Affaire HildebrandQuand «Vögeli» a eu la peau de «Kesselring»

Les documents du procès d'Hermann Lei montrent comment deux anciens camarades d'école, avec l'aide de Christoph Blocher, nom de code«Vögeli», ont fait tomber Philipp Hildebrand («Kesselring»).

par
Pascal Schmuck
Zurich
1 / 20
Hermann Lei a vu sa peine sensiblement réduite par le Tribunal cantonal de Zurich dans l'affaire Hildebrand.(Mercredi 23 août 2017)

Hermann Lei a vu sa peine sensiblement réduite par le Tribunal cantonal de Zurich dans l'affaire Hildebrand.(Mercredi 23 août 2017)

Keystone
En première instance, Hermann Lei a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 340 francs (40'800 francs). (vendredi 23 juin 2017)

En première instance, Hermann Lei a été condamné à une peine pécuniaire avec sursis de 120 jours-amendes à 340 francs (40'800 francs). (vendredi 23 juin 2017)

Keystone
Le politicien UDC thurgovien Hermann Lei a décidé de faire recours contre le jugement du tribunal de district de Zurich qui l'a reconnu coupable de complicité de violation du secret bancaire.(jeudi 19 mai 2016)

Le politicien UDC thurgovien Hermann Lei a décidé de faire recours contre le jugement du tribunal de district de Zurich qui l'a reconnu coupable de complicité de violation du secret bancaire.(jeudi 19 mai 2016)

Keystone

L'histoire débute en novembre 2011 lorsque Reto T. demande à rencontrer son ancien camarade de classe Hermann Lei à son bureau à Weinfelden (TG). Reto travaille désormais comme informaticien dans la filiale zurichoise de la Bank Sarasin et il amène avec lui des documents.

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!