Ski de fond: Quatorze mois de suspension requis contre Johaug
Publié

Ski de fondQuatorze mois de suspension requis contre Johaug

La septuple championne du monde norvégienne risque une grosse suspension.

Therese Johaug risque une grosse suspsension.

Therese Johaug risque une grosse suspsension.

AFP

L'organisme norvégien de lutte contre le dopage a annoncé mardi qu'il requerrait 14 mois de suspension à l'encontre de la fondeuse Therese Johaug, contrôlée positive à un stéroïde qu'elle impute à un baume pour les lèvres. Cette demande va maintenant être transmise à une instance arbitrale de la Fédération des sports de Norvège, qui se prononcera sur la sanction à infliger à la septuple championne du monde, déjà l'objet d'une suspension provisoire de deux mois. La skieuse norvégienne âgée de 28 ans a été contrôlée positive au clostébol, un stéroïde anabolisant interdit par l'Agence mondiale antidopage (AMA), lors d'un contrôle inopiné le 16 septembre.

Un baume pour les lèvres Selon la Fédération, elle a absorbé cette substance via une crème pour les lèvres, le Trofodermin, utilisée pour traiter des brûlures subies lors d'un entraînement en altitude en Italie fin août. Le médecin de l'équipe nationale de ski, Fredrik Bendiksen, qui assure n'avoir pas remarqué que cette crème contenait du clostébol, a endossé l'entière responsabilité et annoncé sa démission. «En tant qu'athlète internationale de haut niveau, Therese Johaug est soumise à un règlement international strict», a souligné Anstein Gjengedal, un responsable de l'Agence norvégienne de lute contre le dopage. «Ce règlement lui impose une vigilance étroite. La responsabilité de l'athlète pour ce qu'elle ingère est établie dans un certain nombre de verdicts en matière de dopage au niveau national et international» a-t-il ajouté dans un communiqué. L'Agence norvégienne estime que la suspension devrait s'appliquer à compter du 18 octobre 2016.

(ats)

Votre opinion