28.11.2014 à 13:56

MétéoQuatre morts après de violents orages dans le sud de la France

Quatre personnes ont perdu la vie dans les intempéries qui ont ravagé le département du Var. L'Hérault a également été touché.

1 / 12
Près de 3000 personnes ont été évacuées dans l'Aude et les Pyrénées orientales après une montée des eaux spectaculaire. (30 novembre 2014)

Près de 3000 personnes ont été évacuées dans l'Aude et les Pyrénées orientales après une montée des eaux spectaculaire. (30 novembre 2014)

AFP
Selon un témoin, la rivière Berre est montée de plus de trois mètres en quinze minutes. (30 novembre 2014)

Selon un témoin, la rivière Berre est montée de plus de trois mètres en quinze minutes. (30 novembre 2014)

AFP
Les dégâts étaient impressionnants aux abords de la Berre. (30 novembre 2014)

Les dégâts étaient impressionnants aux abords de la Berre. (30 novembre 2014)

AFP

Trois femmes ont été retrouvées mortes et deux personnes étaient toujours portées disparues vendredi matin dans le sud de la France après de violentes intempéries. Quatorze départements étaient placés en vigilance orange.

Le corps d'une femme de 68 ans a été retrouvé «en dehors de sa voiture» au bord d'une rivière à La Londe-des-Maures (Var), ont indiqué les autorités. Sa fille de huit ans, disparue jeudi soir en même temps qu'elle, «n'a pas été retrouvée. Il est probable que l'enfant est décédée», ont-elles ajouté.

Le corps d'un homme d'une quarantaine d'années a également été retrouvé vendredi à la mi-journée sur la commune de Cogolin, frappée dès jeudi soir par les intempéries, a indiqué la préfecture du Var dans un communiqué. Cette découverte porte à quatre le nombre de victimes recensées sur le département, a-t-on précisé de même source.

A La Londe-des-Maures, des équipes de plongeurs ont mené dès jeudi soir au bord d'un cours d'eau, le Maravenne, des recherches pour retrouver d'éventuels disparus, après des témoignages rapportant notamment qu'une voiture avait été emportée par les eaux, ont constaté des journalistes sur place.

Enfants bloqués dans les écoles

Dans cette localité située entre Hyères et le Lavandou, où la pluie était fine en début de nuit, de nombreuses routes étaient redevenues praticables, ont constaté des journalistes. Au total, dans le départemet du Var, 185 enfants ont été hébergés dans les écoles pendant la nuit, notamment à Grimaud près de Saint-Tropez, n'ayant pu rejoindre leur domicile.

Dans cette zone, à Grimaud et La Londe notamment, ont été requis près de 500 pompiers, une cinquantaine de militaires de la sécurité civile, 150 gendarmes, cinq hélicoptères, selon Bernard Cazeneuve. Une soixantaine d'hélitreuillages ont été réalisés.

«Charge d'eau énorme»

Ces événements font suite à deux orages «violents et ponctuels» à La Londe et Grimaud, jeudi après-midi, «une charge d'eau énorme tombant sur ces communes en quelques minutes», selon la préfecture, qui a lancé aux habitants du département un appel à la prudence. Vendredi matin, Météo-France a ajouté l'Aude aux treize départements déjà en vigilance orange.

L'Hérault également touché

Deux personnes ont été ensevelies dans l'effondrement de leur maison après le passage d'une mini tornade sur la commune de Sérignan dans le sud-ouest de l'Hérault.

Les deux habitants de la maison effondrée ont été retrouvés sains et saufs, a-t-on appris vendredi auprès des pompiers du département. L'enfant de ce couple a également été retrouvé par les secours qui l'ont recueilli à leur arrivée: il est légèrement blessé, a-t-on précisé de même source.

«Le phénomène a touché un secteur d'environ 200 m de rayon à Sérignan plage», a indiqué le premier adjoint au maire de la commune, Jacques Dupin, précisant que plusieurs toitures avaient été arrachées sur la zone.

«Deux campings ont été impactés, avec des arbres déracinés» a encore indiqué l'élu qui se rendait sur place, alors qu'outre les services de secours, les services techniques de la mairie et la police municipale venaient en aide aux habitants. La minitornade a également fait des dégâts, qui n'ont pas été précisés, sur la commune voisine de Nissan-lez-Enserune.

«Situation délicate»

La situation générale sur l'Hérault avait été qualifiée vers 7 heures de «délicate» par le patron du Service départemental d'incendie et de secours(Sdis), le colonel Christophe Risdorfer. Il a cependant précisé qu'il n'y avait «rien de majeur» sur les cours d'eau comme l'Herault ou l'Orb.

La dernière alerte météorologique importante en France remonte à la mi-novembre: cinq personnes circulant en voiture avaient péri dans des accidents provoqués par les intempéries dans le Gard et la Lozère. Au Maroc, ce sont au moins 32 personnes qui sont mortes dans de récentes inondations.

(AFP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!