Publié

RussieQuatre policiers condamnés pour torture

Quatre policiers russes ont été condamnés samedi à des peines allant jusqu’à trois ans de prison ferme pour avoir torturé un homme entendu comme témoin dans un commissariat où il a subi des électrochocs et failli être étouffé avec un sac en plastique, a indiqué le parquet général.

par
AFP
Image d'illustration de policiers Russes

Image d'illustration de policiers Russes

AFP

Les faits se sont produits en mai 2011 dans la ville de Tioumen en Sibérie. Un habitant de 28 ans avait été convoqué par la police pour être interrogé sur la disparition d’un employé d’une caisse de crédit municipal avec lequel il était le dernier à avoir parlé au téléphone, précise le parquet dans un communiqué. Lorsque l’homme entendu comme témoin a déclaré qu’il ignorait où se trouvait l’employé, des policiers "lui ont mis un sac en plastique sur la tête et l’ont serré, empêchant l’arrivée d’air. Ensuite ils ont infligé des électrochocs au jeune homme", selon la même source.

Finalement, la police a relâché cet homme. Et l’employé porté disparu est rapidement réapparu. Il était simplement parti dans un village de la région sans donner de nouvelles à ses proches.

Les quatre policiers jugés pour cette affaire ont été reconnus coupables d’abus de pouvoir et recours à la violence. Les deux auteurs principaux ont été condamnés à trois ans de prison ferme et les deux autres à trois ans de prison avec sursis. Les révélations sur les agissements de la police en Russie se sont multipliées depuis mars, après le décès d’un homme en détention au Tatarstan (Volga) qui avait été sodomisé avec une bouteille de champagne par des policiers.

La police russe, réputée profondément corrompue, est aussi régulièrement mise en cause dans des affaires de trafic, voire de meurtres.

Votre opinion