02.10.2020 à 12:37

HabitatQuatre Suisses sur dix ont plus de peine à payer leur loyer

Affaiblis par la crise de la pandémie, un sondage de l’Asloca conclut que 44% des résidents peinent à s’acquitter du prix de leur logement.

Photo d’illustration.

Photo d’illustration.

KEYSTONE

A cause de la crise du Covid-19, près de 44% des Suisses ont plus de difficulté qu’auparavant au moment de payer leur loyer, selon un sondage de l’Association suisse des locataires (ASLOCA) diffusé vendredi. Cette dernière demande une meilleure protection contre les résiliations de bail et un moratoire sur les expulsions.

La cause principale avancée par les sondés qui peinent à payer leur loyer durant la crise du coronavirus est la diminution de leur revenu. Qui est due au chômage partiel, à une fermeture partielle de leur commerce, à une perte de travail ou à une baisse d’activité de leur entreprise, selon le communiqué de l’ASLOCA.

Près de la moitié de ces locataires (49,2%) craint une résiliation de bail dans les deux prochaines années à cause d’un retard de paiement.

Les résultats de ce sondage, mené en ligne du 14 au 28 septembre sur les réseaux sociaux, coïncident avec «les témoignages d’une étude publiée récemment par l’Office fédéral du logement qui avertissait d’une péjoration des problèmes de logement en Suisse», indique Carlo Sommaruga, président de l’ASLOCA et conseiller aux Etats (PS/GE), cité dans le communiqué. Il appelle le Conseil fédéral à empêcher l’arrivée d’une vague de résiliations de bail.

(ATS/NXP)

Votre opinion

Trouvé des erreurs?Dites-nous où!