Saut à skis – Quatre Tremplins: Kobayashi gagne mais manque le Grand Chelem
Publié

Saut à skisQuatre Tremplins: Kobayashi gagne mais manque le Grand Chelem

Vainqueur des trois premiers concours, le Japonais a terminé cinquième jeudi à Bischofshofen. Mais il remporte la Tournée pour la deuxième fois.

par
Afp/Sport-Center
Même s’il ne s’est pas imposé jeudi, Ryoyu Kobayashi a dominé la Tournée.

Même s’il ne s’est pas imposé jeudi, Ryoyu Kobayashi a dominé la Tournée.

AFP

Le Japonais Ryoyu Kobayashi a remporté jeudi la prestigieuse Tournée des Quatre Tremplins, moment fort de la saison de saut à skis, malgré une 5e place lors du quatrième et dernier concours, disputé à Bischofshofen (Autriche).

Le vainqueur du jour est un enfant du pays, Daniel Huber, qui signe la première victoire de sa carrière en Coupe du monde. Il devance le Norvégien Halvor Egner Granerud, 2e du général, et l’Allemand Karl Geiger.

Kobayashi avait remporté les trois premières levées de cette 70e Tournée, à Garmisch-Partenkirchen (Allemagne), Oberstdorf (Allemagne) et déjà à Bischofshofen (après le déplacement de l’étape d’Innsbruck en raison du vent).

Vainqueur d’un Grand Chelem sur les quatre tremplins en 2018/2019, le Japonais a manqué l’occasion de devenir le premier sauteur de l’histoire à réussir deux fois cet exploit. Mais sa victoire finale lui permet de prendre à l’Allemand Geiger le maillot jaune de leader de la Coupe du monde.

Un surdoué

À 25 ans, Kobayashi passe pour un surdoué de sa discipline. «C’est un virtuose, un artiste, il ressent en l’air des choses que personne d’autre ne ressent», dit de lui l’ancien sauteur Toni Innauer, aujourd’hui consultant de la télévision allemande.

Placé en quarantaine en début de saison en raison d’un test positif au Covid-19, le Japonais est resté à l’isolement en Finlande et s’est fait un mental pour la Tournée, à défaut de préparation physique.

Hors des tremplins, c’est un jeune homme de son temps, qui aime la mode, le bling-bling et les grosses voitures. Il apprécie beaucoup d’aller faire du shopping à Paris lors des fêtes de fin d’année.

Suisses plus loin

Les Suisses ont terminé plus loin. Le meilleur dentre eux, Gregor Deschwanden, sest classé 25e. Le Vaudois Killian Peier a pris la 28e place et Simon Ammann a terminé 47e, éliminé après la 1re manche. Au classement final, Peier est 13e, Deschwanden 14e et Ammann 37e.

Votre opinion