Crise migratoire – Quatre Tunisiens morts et sept autres portés disparus après un naufrage
Publié

Crise migratoireQuatre Tunisiens morts et sept autres portés disparus après un naufrage

L’embarcation a coulé au large de la ville de Sfax, dans la nuit de mercredi et jeudi, rapportent les garde-côtes. Il y a 21 survivants.

Selon le HCR de l’ONU, plus de 2500 personnes sont mortes ou ont disparu en mer en 2021, en tentant de rejoindre l’Europe, via la Méditerranée et la route maritime du nord-ouest de l’Afrique.

Selon le HCR de l’ONU, plus de 2500 personnes sont mortes ou ont disparu en mer en 2021, en tentant de rejoindre l’Europe, via la Méditerranée et la route maritime du nord-ouest de l’Afrique.

AFP

Quatre Tunisiens, dont une fillette, ont péri et sept autres sont portés disparus après le naufrage d’une embarcation de migrants au large de la grande ville tunisienne de Sfax (centre-est), a-t-on appris vendredi, auprès des garde-côtes.

«L’embarcation partie des côtes tunisiennes a coulé dans la nuit de mercredi à jeudi, devant les îles de Kerkennah», situées au large de Sfax, la deuxième ville du pays, a indiqué Houssem Eddine Jebabli, porte-parole de la garde nationale. «Selon les témoignages, il y avait 32 migrants à bord, tous Tunisiens. Nous en avons sauvé 21 et avons rapidement repêché un premier corps», a précisé le responsable.

Depuis, selon lui, les garde-côtes ont «repêché trois corps supplémentaires dont celui d’une fillette», âgée d’une dizaine d’années, d’après des médias de Sfax. «Les opérations de recherche pour retrouver d’autres disparus se poursuivent», a ajouté le porte-parole.

Près d’un jeune sur deux est au chômage en Tunisie

Selon le Haut-Commissariat aux Réfugiés (HCR) de l’ONU, plus de 2500 personnes sont mortes ou ont disparu en mer en 2021, en tentant de rejoindre l’Europe, en particulier l’Italie, l’Espagne ou la Grèce, via la Méditerranée et la route maritime du nord-ouest de l’Afrique.

Sur les plus de 115’000 migrants parvenus en Europe l’an passé, plus de 20% provenaient de Tunisie, pays qui connaît une faible croissance depuis dix ans et où le taux de chômage a dépassé récemment les 18%, avec un taux qui atteint près de 41% chez les jeunes, y compris les diplômés universitaires.

(AFP)

Votre opinion