Alimentation: Quel était le dernier repas d'Hitler?

Actualisé

AlimentationQuel était le dernier repas d'Hitler?

Un historien autrichien a dévoilé les lettres de la cuisinière personnelle du Führer. Elles révèlent le contenu de son dernier souper ainsi que ses préférences culinaires.

par
K.A.
AFP

Des œufs brouillés et une purée de pommes de terre. Tel serait le dernier repas d'Adolf Hitler pris dans son bunker, le 30 avril 1945.

L'information a été dévoilée par un historien autrichien, a rapporté le magazine Focus. Ce dernier a publié les lettres de la cuisinière personnelle du dictateur nazi, Constanze Manziarly.

Selon le journal allemand, Constanze est devenue la diététicienne du Führer en 1943, à l'âge de 23 ans. Il semblerait que ce soit «par pure chance», après que le Führer avait découvert les «origines non aryennes» de son prédécesseur. Un poste qu'elle n'a pas pu refuser «par peur d'être poursuivie».

Ces lettres révèlent également les préférences culinaires du chef du Troisième Reich. Il ne consommait pas de viande. Toutefois, il faisait une exception avec les tartes qu'elle lui préparait. Il préférait en général manger du mil et du quark à l'huile de lin ainsi que des plats de champignons hachés comme substitut à la viande. Constanze Manziarly a été parmi les premières personnes à apprendre le suicide du dictateur.

Ton opinion