La Chaux-de-Fonds: «Quel réveil! On a bien été secoué»

Publié

La Chaux-de-Fonds«Quel réveil! On a bien été secoué»

Un incendie s’est déclaré mercredi matin dans un appartement du cinquième étage à la Tchaux. Aucun locataire n’a été blessé: un employé est même allé travailler au 2e étage sans remarquer l’incendie.

par
Vincent Donzé
1 / 6
L’affiche du TPR indique que «la flamme ne s’est jamais éteinte» pendant le Covid-19,

L’affiche du TPR indique que «la flamme ne s’est jamais éteinte» pendant le Covid-19,

Lematin.ch/Vincent Donzé
Le feu a ravagé un appartement, séparé des autres par des dalles en béton.

Le feu a ravagé un appartement, séparé des autres par des dalles en béton.

Lematin.ch/Vincent Donzé
L’affiche du Théâtre populaire romand (TPR) est fort bien libellée.

L’affiche du Théâtre populaire romand (TPR) est fort bien libellée.

Lematin.ch/Vincent Donzé

Mercredi matin, au milieu d’une intervention des pompiers des Montagnes neuchâteloises, l’intitulé «Le feu sacré» barre une affiche placardée devant l’incendie survenu dans un appartement de La Chaux-de-Fonds (NE). Si ce titre résume l’entier du programme de la saison 20-21 du Théâtre populaire romand (TPR), c’est parce que «la flamme ne s’est jamais éteinte» pendant le Covid-19. Il s’agit même d’une saison qui «brûle de vitalité et d’espérance!».

La vitalité, ce matin, c’était surtout les secouristes alertés vers 7h40 qui devaient en avoir. L’espérance était plutôt dans le camp des locataires de l’immeuble Léopold-Robert 9, eux qui souhaitaient de récupérer leurs affaires intactes. «La fumée ne semble pas avoir franchi la cloison en béton», témoignent Claudia et Benito Wasser, logés un étage au-dessus de l’appartement sinistré.

Entré par le garage

«Quel réveil! On a bien été secoué», reprennent Claudia et Benito, maintenus à l’écart du sinistre par une banderole. La circulation était déviée, la rue Léopold-Robert étant bloquée par les nombreux véhicules d’intervention des pompiers, des ambulanciers et des policiers.

Au deuxième étage, un pompier est tombé nez à nez avec un employé venu travailler sans remarquer l’incendie: «Que faites-vous là?», a-t-on demandé de part et d’autre. «L’employé évacué est entré dans l’immeuble par le garage souterrain situé à l’arrière de l’immeuble», pouffent des locataires. L’immeuble sinistré abrite aux étages inférieurs un câblo-opérateur, un institut de beauté, un fitness, un magasin de musique, un café bar…

Une famille

L’appartement du cinquième étage ravagé par les flammes était occupé par une famille. «Les gamins ont joué avec des allumettes», assurent des voisins tandis que la police neuchâteloise rassemble des indices et récolte des témoignages.

Commandant du Service d’incendie et de secours des Montagnes neuchâteloises, Thierry König a mené son intervention de main de maître: les flammes ont été maîtrisées en dix minutes. Parmi la vingtaine de personnes évacuées, une maman a été conduite à l’hôpital avec son bébé de trois semaines, le temps d’un contrôle. Selon «ArcInfo», elle a demandé à ses parents d’aller récupérer ses deux chats.

Ton opinion

0 commentaires