Football: Quelle destination pour Cristiano Ronaldo?

Publié

FootballQuelle destination pour Cristiano Ronaldo?

Cristiano Ronaldo aimerait quitter Manchester United. On fait le point sur les possibilités de l’attaquant portugais.

par
EBA
Cristiano Ronaldo ne souhaite pas rester à Manchester United.
Cristiano Ronaldo ne souhaite pas rester à Manchester United.AFP

Cristiano Ronaldo aimerait quitter Manchester United, c’est un fait. L’attaquant Portugais a transmis ses envies de départ à ses dirigeants, disposés à écouter des offres pour leur joueur. Mais quelle serait la meilleure destination pour CR7?

Chelsea

Chelsea est l’option dont on a le plus entendu parler ces derniers temps. Pour le nouveau propriétaire Tedd Boehly, il s’agirait là d’un transfert permettant de démontrer sans plus attendre son ambition pour le club. Cet achat permettrait également aux Blues de disposer d’un véritable numéro 9 dans leur effectif après le ratage de l’expérience Lukaku. De son côté, Ronaldo se retrouverait dans une équipe candidate à tous les titres, ce que Manchester United n’est pas.

Pourtant, une telle opération comporte son lot de doutes. Ce que Thomas Tuchel a enfin trouvé à Chelsea, ce sont des hommes à même de se ployer à sa volonté. Rien à avoir avec ce que l’ancien entraîneur de Dortmund a connu du côté du PSG. Tout le monde presse, tout le monde fait les appels, tout le monde est partie prenante du système. Au moindre écart, le technicien allemand n’hésite pas à faire payer les conséquences aux éléments perturbateurs. Lukaku et Ziyech ont d’ailleurs fait les frais de cette intransigeance. Tuchel pourrait-il faire de même avec Cristiano Ronaldo?

Il est de notoriété publique qu’à ce stade de sa carrière, le quintuple Ballon d’Or ménage immensément ses efforts sans ballon. À United, Ralf Rangnick l’avait même envoyé faire un tour sur le banc contre Burnely, estimant Edinson Cavani plus à même d’exaucer ses vœux de pressing. La saison passée, l’astre portugais faisait partie du 1% des attaquants pressant le moins dans les cinq grands championnats, d’après les statisitques avancées là où Chelsea était la quatrième formation pressant le plus en Premier League. Bref, le style de jeu de Ronaldo ne semble pas être le plus adapté à la façon qu’a Thomas Tuchel de concevoir le football.

En outre, il s’agirait pour CR7 de s’intégrer aux circuits offensifs des Blues quand bien même le joueur a toujours eu besoin d’une grande liberté sur le terrain pour montrer son plein potentiel. Dans un football toujours plus accaparé par les schémas des entraîneurs au détriment de la spontanéité des joueurs, les profils à la Ronaldo ne sont pas toujours aisés à exploiter. Du moins, pas aussi faciles à exploiter que celui d’un Raheem Sterling, première recrue phare de Chelsea cet été.

Bayern Munich

Quand le Bayern Munich a remporté la Ligue des Champions en 2020, tout semblait être aligné pour que l’équipe bavaroise se mette à dominer l’Europe sur la durée. Les quelques coups encaissés par les coéquipiers de Manuel Neuer, ils étaient capables de les rendre au centuple. Le Bayern semblait imbattable. Mais voilà que deux saisons plus tard, le Rekordmeister n’a pas réussi à remettre le Vieux Continent à ses pieds. Une raison suffisante pour jeter son dévolu sur Ronaldo?

Si Robert Lewandowski venait à quitter la Bavière, la venue du (toujours) joueur de Manchester United aurait du sens. Du poste pour poste, du but sur but (ou presque). Aussi, en Ligue des Champions, le natif de Funchal reste une arme de poids. La saison passée, il a tout simplement tourné à un but par match en C1.

Toutefois, Oliver Kahn a tranché vif la semaine passée. «Autant j’apprécie Cristiano Ronaldo comme l’un des plus grands, autant un transfert ne rentrerait pas dans notre philosophie», a coupé court le président des Roten. Si à Chelsea l’incompatibilité est surtout liée au profil si particulier de CR7, au Bayern, c’est l’âge qui ne joue pas en sa faveur.

Manchester United

Et si l’option la plus évidente était le maintien du statu quo? Si les dirigeants mancuniens sont prêts à écouter les offres pour Ronaldo, la position officielle du club est que leur joueur n’est pas à vendre. Et pour cause: cela signifierait mettre à mal l’investissement consenti l’année passée. En plus des 15 millions d’euros déboursés à la Juventus pour s’attacher les services du buteur, United débourse chaque semaine quelques 480’000 livres afin de payer le salaire du joueur. À l’année, le Red Devil touche 26 millions de livres, soit 30 millions d’euros.

Pour l’instant, le retour sur investissement n’a pas eu lieu sur le plan sportif. D’autant plus qu’un départ de la star entraînerait une baisse des revenus commerciaux du club et nécessiterait un nouvel achat sur le mercato pour remplacer le Portugais.

Entre le manque de prétendants évidents et l’investissement consenti par United, le capitaine de la Seleçao va peut-être devoir se résoudre à rester au bercail et ne pas disputer la Ligue des Champions pour la première fois de sa carrière.

Quand Erik ten Haag a débarqué à Manchester, le numéro 7 s’était réjoui de la nouvelle: «Je lui souhaite le meilleur et croyons ensemble que, l’année prochaine, nous remporterons des trophées à nouveau!» avait déclaré le joueur au sujet de son nouveau boss. Reste à savoir si cette phrase se matérialisera ou pas…

Ton opinion