TV & Streaming - Quelles sont les nouvelles séries les plus attendues du mois de mai?
Publié

TV & StreamingQuelles sont les nouvelles séries les plus attendues du mois de mai?

Des clones, des vieux superhéros, un légendaire créateur de mode et beaucoup d’animation sont au programme.

par
Laurent Flückiger

«Joli, joli, joli mois de mai», chantait Bourvil qui pleurait celle qui l’aime. Alors qu’il attendait l’été et ses plages ensoleillées, il se serait sûrement consolé avec ce programme de séries à suivre sur les plate-formes de streaming ou à la télévision. Lisez plutôt.

«STAR WARS: THE BAD BATCH» (4 mai, Disney+)

Le pitch: L’escouade Bad Batch – une troupe d’élite de clones expérimentaux génétiquement différente de ceux constituant la grande armée de la République – trouve ses marques dans une galaxie en pleine transformation à l’issue de la Guerre des Clones.

Nos attentes: Qui dit «May the Fourth» dit surprise. Sur Disney+, c’est une nouvelle série d’animation, suite directe de «The Clone Wars», dont la 7e et dernière saison avait été proposée l’an dernier. D’ailleurs, Dave Filoni, showrunner de celle-ci, fait partie des producteurs. Et quand on sait que nombreux sont les fans à le considérer comme l’héritier légitime de George Lucas, on peut espérer voir là une belle escouade.

«JUPITER’S LEGACY» (7 mai, Netflix)

Le pitch: Tandis que la première génération de superhéros au monde est vénérée, la suivante a du mal à rester à la hauteur des exploits légendaires de ses parents.

Nos attentes: De l’auteur de comics Mark Millar, en adaptation à l’écran, on connaît les films «Kick-Ass» ou «Kingsman». Voici à présent la série «Jupiter’s Legacy», tirée de la BD du même nom. Avec Josh Duhamel et Leslie Bibb dans les rôles principaux (respectivement The Utopian et Lady Liberty), les vieux grisonnants se prennent de bec avec des petits nouveaux encore mouillés derrière les oreilles. Cela change de DC et de Marvel mais il faut aimer les costumes hauts en couleur et s’attendre à beaucoup moins de sang qu’avec «The Boys».

«THE UNDERGROUND RAILROAD» (14 mai, Amazon Prime Video)

Le pitch: Cora Randall, une jeune esclave à la conquête de sa liberté dans le sud des États-Unis avant la guerre de Sécession. Après s’être échappée d’une plantation de Géorgie, Cora découvre l’existence du légendaire «Chemin de fer clandestin», un réseau souterrain secret bien réel et rempli de chemins de fer et tunnels créés par des ingénieurs.

Nos attentes: Oscarisé en 2017 pour son film «Moonlight», le réalisateur Barry Jenkins propose là sa toute première série, adaptée du roman «The Underground Railroad» de Colson Whitehead, Prix Pulitzer de fiction en 2017. Du lourd donc, qui sera porté par la Sud-Africaine Thuso Mbedu. On apprécie déjà la très belle bande-annonce.

«HALSTON» (14 mai, Netflix)

Le pitch: L’histoire du légendaire créateur de mode Roy Halston Frowick, alors qu’il crée un empire mondial de la mode inspiré par son deuxième prénom, synonyme de luxe, de sexe, de statut et de célébrité, définissant l’époque dans laquelle il vit, le New York des années 1970 et 1980. Mais un rachat hostile l’oblige bientôt à se battre pour le contrôle de son bien le plus précieux… le nom Halston lui-même.

Nos attentes: Ryan Murphy, dont on ne présente plus le prolifique travail, est derrière cette minisérie avec Ewan McGregor dans le rôle principal. L’Écossais est entouré d’actrices et d’acteurs qui jouent eux aussi des personnages célèbres, comme Krysta Rodriguez (Liza Minnelli), Rebecca Dayan (Elsa Peretti), Bill Pullman (David Mahoney), Gian Franco Rodriguez (l’artiste américain Victor Hugo) ou Rory Culkin (Joel Schumacher). Tous en piste, sur celle du Studio 54, bien sûr!

«PLAN B» (17 mai, TF1)

Le pitch: À Marseille, Florence, la petite quarantaine, a une vie bien remplie entre son ex-mari et ses deux enfants, son métier d’animatrice à la radio et son implication dans la cause des femmes. Mais son monde s’écroule lorsque Lou, sa fille de 16 ans, se suicide. Cette battante n’a pas su prendre la mesure du mal-être de sa fille. Lou est morte. Et Florence ne pourra rien y changer. À moins que… Quand Florence est mise en contact avec l’agence Plan B, une entreprise qui permet de voyager dans le temps, elle tient peut-être une seconde chance.

Nos attentes: Adaptée de la série québécoise du même nom, «Plan B» se veut hyperintimiste et réaliste, malgré sa touche de science-fiction. Dans le rôle de la maman qui cherche à changer le cours du destin, on retrouve Julie de Bona («Innocente», «Le mystère du lac»). À noter qu’il s’agit d’une anthologie de 6 épisodes. Au Canada, cette histoire est celle de la deuxième saison, alors que la première brosse le portrait d’un homme qui remonte le temps pour sauver son couple. Une troisième est en préparation.

«SOLOS» (21 mai, Prime Video)

Le pitch: Une série anthologique dramatique qui invite à réfléchir et explore le sens profond du lien humain à travers le prisme de l’individu. «Solos» met en avant des histoires uniques, chacune racontée du point de vue d’un personnage et à une période différente.

Nos attentes: Morgan Freeman, Anne Hathaway, Helen Mirren, Uzo Aduba, Nicole Beharie, Anthony Mackie, Dan Stevens et Constance Wu: cinq actrices et trois acteurs pour sept épisodes. On espère vraiment que chacun y montre son meilleur jeu, car le pitch est terriblement ennuyeux.

«PANIC» (28 mai, Prime Video)

Le pitch: Dans un petit village de campagne éloigné de tout, chaque année les plus âgés risquent leur vie dans un jeu illégal qui peut leur faire gagner beaucoup, beaucoup d’argent, et leur permettre de partir. Des juges anonymes lancent une série de défis aux compétiteurs qui les confrontent à leurs plus grandes peurs. Ils sont 47 au départ de la course, il n’en restera plus qu’un à la fin…

Nos attentes: On sait peu de choses de cette série de dix épisodes, à part qu’elle est tirée du livre du même nom de Lauren Oliver, que celle-ci en est la productrice exécutive et qu’elle compte amener du papier à l’écran ces ingrédients: la peur, l’amitié, le courage et l’espoir…

ET AUSSI:

«MYTHIC QUEST: LE FESTIN DU CORBEAU» – saison 2 (7 mai, Apple TV+)

Tout le monde (ou presque) est de retour au bureau afin de renouveler le succès du «Festin du Corbeau» en lançant une nouvelle extension épique. Comédie dans la lignée de «The Big Bang Theory» ou «Silicon Valley», «Mythic Quest», avec sa saison 1, a réussi à faire rire au-delà des cercles des gamers et des geeks. On relance volontiers une partie!

«LOVE, DEATH + ROBOTS» – saison 2 (14 mai, Netflix)

Acclamée il y a deux ans, l’anthologie SF de Netflix est de retour avec une nouvelle salve de courts-métrages ambitieux et bien entendu animés. On nous annonce notamment un géant nu, un démon de Noël et des robots déjantés. David Fincher et Tim Miller ont toujours leur nom au générique et – hop Suisse! – le Saint-Gallois Simon Otto (la saga «Dragons») a dirigé un épisode.

«LA MÉTHODE KOMINSKY» – saison 3 (28 mai, Netflix)

L’hilarante série avec Michael Douglas va tirer sa révérence et on ne peut pas rater ça. Car si Alan Arkin a malheureusement quitté le navire, Kathleen Turner pourrait faire revivre «La guerre des Rose» à son ancien partenaire. Morgan Freeman et Barry Levinson sont aussi au générique.

Votre opinion