Hockey sur glace: Quelques assists mais peu de victoires pour les Suisses
Publié

Hockey sur glaceQuelques assists mais peu de victoires pour les Suisses

La soirée de samedi en NHL n’a pas été des plus satisfaisantes pour les patineurs à croix blanche. Seul Jonas Siegenthaler et Denis Malgin ont le sourire.

par
duf
Denis Malgin (62) et les Panthers ont réussi à dominer les Red Wings.

Denis Malgin (62) et les Panthers ont réussi à dominer les Red Wings.

Dans l’ensemble, les résultats des hockeyeurs suisses de NHL ont été plutôt frustrants, samedi soir. A l’approche de Noël, ces joueurs n’ont pas eu le droit d’ouvrir des cadeaux à l’avance. A l’exception, peut-être, de Jonas Siegenthaler. Le défenseur zurichois de 21 ans vit une bonne période dans les rangs des Washington Capitals. Rappelé de son club ferme en AHL, les Hershey Bears, le 13 novembre dernier par l’équipe championne en titre, Siegenthaler a régulièrement griffé la glace, profitant des blessures de titulaires habituels comme Brooks Orpik ou Christian Djoos. Et pour la deuxième fois en NHL, il a inscrit un point en délivrant un assist. Son premier était survenu le 14 décembre face aux Carolina Hurricanes. Cette fois, l’ex-junior des ZSC Lions a réalisé une passe depuis la ligne bleue pour l’ouverture du score de Brett Connolly face aux Ottawa Senators. Les Capitals se sont ainsi mis route vers un succès sans histoire (0-4) dans la capitale canadienne. Jonas Siegenthaler a terminé la soirée avec un différentiel de +2 et 16’15’’ de temps de jeu.

Assist aussi, mais défaite au final pour Sven Andrighetto en Arizona. L’attaquant zurichois de 25 ans a permis à l’Avalanche du Colorado d’égaliser une première fois face aux Coyotes en fin de premier tiers-temps, lorsqu’il est parti en contre avant de remettre le puck devant la cage, où Alexander Kerfoot a fini le travail. Mais la formation de Denver a encaissé un deuxième but moins d’une minute plus tard et n’a jamais pu se remettre de l’écart creusé par les Coyotes en deuxième période. L’équipe de Glendale s’est finalement imposée 6-4. Andrighetto a terminé avec un bilan de +1 et 16’37’’ de patinage sur la glace.

Nashville égalise deux fois pour rien

Pas de points non plus pour les Nashville Predators, où seul Roman Josi a griffé la feuille de statistiques parmi les joueurs suisses. Le défenseur bernois de 28 ans a compté deux assists pour aider les Preds à revenir deux fois au score (à 1-1 à la 34e minute et à 2-2 à la 50e), sur la glace des Boston Bruins. Mais les visiteurs n’ont pas su résister au rush final de la franchise du Massachusetts, finalement vainqueur 5-2. Josi a été le Suisse le plus utilisé de cette soirée, avec 25’30’’ de temps de jeu, mais un bilan de -1. Yannick Weber (30 ans) a joué 13’01’’ pour un bilan neutre, alors que Kevin Fiala (22 ans) a rendu une fiche de -1 en 18’11’’ de temps de jeu. Même s’il n’a joué que 14’06’’ pour un bilan négatif (-1), l’attaquant soleurois de 21 Denis Malgin sera certainement satisfait de voir son équipe des Florida Panthers s’imposer à Detroit face aux Red Wings, un adversaire direct dans la division Atlantic de la Conférence est, ce qui permet aux «gros chats» de quitter provisoirement la dernière place de ladite division.

Temps additionnel fatal

Enfin c’est en prolongation que les équipes des attaquants Nino Niederreiter et Timo Meier se sont inclinées. A domicile, le Minnesota Wild a courbé l’échine 1-2 ap face aux Dallas Stars. Le Grison Niederreiter (26 ans) a tenté 4 tirs et remporté toutes ses mises en jeu au cours de ses 19’44’’ sur la patinoire, mais n’a été récompensé que d’un différentiel de -1.

A San José, les Sharks et l’Appenzellois Timo Meier (22 ans) ont été défaits 2-3 ap par les Los Angeles Kings dans le derby californien. Meier a cueilli un assist grâce à un très joli centre sur le premier but des siens par Lukas Radil, au milieu de la troisième période et a rendu un bilan de +2 en 19’44’’, mais il n’a pu empêcher Ilya Kovalchuk de faire la différence en échappée après 2’29’’ de temps additionnel.

Votre opinion