Football: Qui a dit que le classement FIFA était bidon?
Publié

FootballQui a dit que le classement FIFA était bidon?

Parmi les seize nations qualifiées pour la phase finale de la Coupe du monde, nombreuses figurent en bonne place dans la hiérarchie mondiale.

par
SportCenter
Deuxième du classement FIFA, le Brésil tient son rang jusqu'ici.

Deuxième du classement FIFA, le Brésil tient son rang jusqu'ici.

AFP

Le classement FIFA est souvent décrié. Ses détracteurs lui reprochent de ne pas représenter la valeur réelle des nations au niveau international. Une nouvelle formule va d'ailleurs être mise en place après la Coupe du monde pour répondre aux critiques.

Mais force est de constater que la composition de la phase finale du Mondial en Russie correspond plutôt bien à la hiérarchie actuelle. Parmi le top 16 du classement, treize pays se sont qualifiés pour les huitièmes de finale. Si le leader allemand n'a pas tenu son rang, seuls trois autres pays manquent à l'appel: le Chili (pas qualifié pour la Coupe du monde), la Pologne et le Pérou.

La Croatie (20e) et la Suède (24e) ne sont eux pas très loin du top 16. Finalement, deux exceptions viennent perturber la clairvoyance du classement FIFA: le Japon (61e) et la Russie (70e), qui devraient donc faire un bond important dans la hiérarchie mondiale après la compétition.

Votre opinion