Jeux olympiques: Qui doit porter le drapeau?
Actualisé

Jeux olympiquesQui doit porter le drapeau?

Quel athlète aura l’honneur d’être désigné porte-drapeau de la délégation suisse lors de la cérémonie d’ouverture de vendredi à PyeongChang? Swiss Olympic annoncera son choix jeudi.

par
Cyrill Pasche
Il y a quatre ans. à Sotchi, Simon Ammann emmenait la délégation suisse.

Il y a quatre ans. à Sotchi, Simon Ammann emmenait la délégation suisse.

Keystone

PRIORITÉ AUX CHAMPIONS OLYMPIQUES?

Dario Cologna

Porte-drapeau de la délégation suisse à PyeongChang? Le Grison de 31 ans est le grand favori pour recevoir cet honneur. Il est d’ailleurs le premier Suisse de l’histoire à avoir remporté un titre olympique en ski de fond (2010). Auteur d’un doublé il y a quatre ans à Sotchi (skiathlon et 15 km classique), son palmarès fait état de trois médailles d’or olympiques. Seul problème: le skiathlon, où il défendra son titre olympique, a lieu deux jours après la cérémonie.

Iouri Podlatchikov

Champion olympique de halfpipe il y a quatre ans à Sotchi, «iPod» participe à ses quatrièmes Jeux olympiques, les troisièmes sous étendard helvétique après avoir pris part à ceux de 2006 à Turin avec la Russie. Victime d’une chute il y a dix jours aux X-Games à Aspen qui lui a valu une fracture du nez et une commotion cérébrale, le snowboardeur n’arrive pas en Corée du Sud dans les meilleures dispositions. Préférerait-il éviter une charge supplémentaire avant son entrée en lice?

Simon Ammann

L’homme aux quatre titres olympiques – deux médailles d’or en 2002 à Salt Lake City et deux autres en 2010 à Vancouver – est un ambassadeur mondialement connu pour le sport suisse. Mais le Saint-Gallois a déjà été porte-drapeau à Sotchi en 2014. Et jusqu’ici, seul Roger Federer a eu l’honneur d’être désigné porte-drapeau de la délégation helvétique à deux reprises aux Jeux olympiques: c’était lors des JO d’été de 2004 et de 2012. Suivra-t-il les traces du champion de tennis aux 20 titres du Grand Chelem?

LADIES FIRST?

Lara Gut

Médaillée de bronze en descente il y a quatre ans, la Tessinoise espère cette fois-ci décrocher l’or à l’occasion de sa deuxième participation aux JO. La skieuse de 26 ans jouit d’une immense cote de popularité. Si elle est choisie pour guider la délégation helvétique à l’intérieur du stade olympique vendredi, elle deviendrait alors la première porte-drapeau féminine lors d’une cérémonie d’ouverture aux Jeux d’hiver depuis la quintuple médaillée olympique de ski, Vreni Schneider, en 1992 à Albertville.

Selina Gasparin

La Grisonne a de solides arguments à faire valoir auprès de Swiss Olympic: elle est notamment la première biathlète suisse, hommes et femmes confondus, à avoir remporté une médaille aux Jeux olympiques. C’était en 2014 à Sotchi, où elle avait décroché l’argent sur la course individuelle de 15 km. À PyeongChang, elle prend part à ses troisièmes JO, après ceux de 2010 à Vancouver et de 2014 en Russie. Assurément une belle carte de visite.

Florence Schelling

À 28 ans, la gardienne de l’équipe de Suisse de hockey participe à ses quatrièmes Jeux. Elle n’avait que 15 ans en 2006 à Turin lors de sa première expérience olympique. Il y a quatre ans à Sotchi, c’est elle qui avait mené la sélection vers une médaille de bronze historique en alignant les performances de choix et les exploits devant les filets helvétiques. L’inconvénient: les Suissesses commencent le tournoi contre l’équipe de Corée réunie, dans un match historique, au lendemain de la cérémonie d’ouverture.

Les précédents porte-drapeaux

SIMON AMMANN Saut à skis Sotchi 2014

STÉPHANE LAMBIEL Patinage artistique Vancouver 2010

PHILIPPE SCHOCH Snowboard Turin 2006

GIAN SIMMEN Snowboard Salt Lake City 2002

GUIDO ACKLIN Bobsleigh Nagano 1998

Votre opinion