Statistiques - Qui sait utiliser Internet?
Publié

StatistiquesQui sait utiliser Internet?

L’Office fédéral de la statistique a publié un rapport concernant les compétences numériques de la population suisse. L’étude identifie les personnes susceptibles de peiner dans l’utilisation d’Internet.

par
comm/lmv
Les compétences les plus répandues sont celles de l’information et de la communication. 

Les compétences les plus répandues sont celles de l’information et de la communication.

AFP

La vie numérique fait désormais partie de notre quotidien. Internet s’est démocratisé au point de devenir un outil incontournable. Son utilisation requiert des compétences numériques.

Afin d’évaluer le niveau des Suisses et appréhender au mieux cette nouvelle réalité, l’Office fédéral de la statistique (OFS) a mené une étude sur l’utilisation d’Internet par la population en 2019. Les résultats ont permis d’identifier les personnes les plus susceptibles de manquer de compétences numériques.

Compétences globales

Les compétences numériques sont définies par plusieurs catégories. La capacité à s’informer et à communiquer à travers Internet est davantage acquise que celle de créer à travers des logiciels par exemple.

Globalement, la population suisse possède des compétences numériques élevées. 46% de la population dispose de compétences plus que basiques alors que seulement 20% est considérée comme ayant peu ou pas de compétences numériques. Cette tranche de la population se définit à travers différents critères sociaux.

Contexte social

L’étude a distingué 5 variables permettant d’expliquer les différences de compétences et les lacunes: le niveau d’éducation, la catégorie professionnelle, le statut migratoire, l’âge et la situation financière.

On estime par exemple que les personnes étrangères ou ayant une double nationalité sont plus susceptibles de manquer de compétences numériques que les personnes suisses. Les chiffres indiquent respectivement 28% et 21% au lieu de 16% pour les Suisses, de personnes possédant que peu ou pas de compétences.

Le niveau de formation est également pertinent dès lors que 42% des personnes ayant simplement suivi la scolarité obligatoire ont des difficultés à utiliser Internet contre seulement 8% pour les personnes ayant fini une formation de degré tertiaire (universités, hautes écoles).

Capture d’écran – OFS

Situation en évolution

L’utilisation d’Internet dans la vie quotidienne est en constante évolution. De plus, ces chiffres datent de 2019. La pandémie de coronavirus n’avait donc pas encore commencé au moment de l’étude. L’OFS indique qu’il serait très intéressant de réaliser une nouvelle étude sur le sujet pour définir l’impact des confinements et du télétravail sur l’évolution des compétences numériques en Suisse.

Votre opinion